Sixieme Attributs : l'Unicité - Al Wihdâniyya

Publié le 13 Juin 2009

bismilah   
 
salam   
 
 

tiré sur Aslama.com   
 
 
     
 
1)La preuve de l'unicité de l'Etre    
 
2)La preuve de l'unicité des attributs   
 
3) La preuve de l'unicité des actes   
 
 
Cela veut dire que Allah - Exalté soit-Il - est Unique dans Son Etre, dans Ses attributs et dans Ses actes. Il n'y a pas un être semblable à Allah - Exalté soit-Il - et qui a les mêmes qualités que Lui. Nul autre que Allah - Exalté soit-Il - n'effectue un acte ressemblant à celui de Allah - Exalté soit-Il -.       


1)La preuve de l'unicité de l'Etre     
 
 
Cette preuve repose sur les deux versets suivants : La Parole de Allah - Exalté soit-Il - :« S'il y avait d'autres divinités que Dieu dans les cieux et sur la terre, tout serait livré au chaos. Gloire à Dieu, Maître du Trône, bien au-dessus de leurs fictions abusives ! » 
 
law kana fihima alihatoun illa allahou lafasadata fasoubhana allahi rabbi al^archi ^amma yasifouna  
 
 
 
(Sourate 21, « Les prophètes », verset 22)    
 
 
Et la Parole de Allah - Exalté soit-Il - :« Non, Allah ne S'est point donné d'enfant, et il n'est point de divinité avec Lui ; car alors chacun des dieux s'emparerait de sa création, et d'aucun en supplanterait d'autres. Dieu, unique dans Sa Grandeur, est bien au-dessus de pareilles fabulations. » 
 
ma ittakhadha allahou min waladin wama kana ma^ahou min ilahin idhan ladhahaba koullou ilahin bima khalaqa wala^ala ba^douhoum ^ala ba^din soubhana allahi ^amma yasifouna  
 
 
 
(Sourate 23, « Les croyants », verset 91)    
 
 
Si nous supposions qu'il existe plus d'un Dieu, chacun d'eux aurait obligatoirement une science, une volonté et une puissance différentes, de toute évidence, de celles que détient l'autre ! Or, une telle différence mènerait forcément à une discorde dans les actes et dans la gestion de l'univers. Il s'ensuivrait nécessairement le désordre dans les cieux, sur la terre et dans tout ce qui y vit.    
 
 
Bien plus encore, cela mènerait à la non-existence de cet univers, à cause des oppositions et conflits entre ces divinités.    
Cependant, l'harmonie et l'organisation qui règnent dans l'univers et les éléments qui le composent, sont des preuves évidentes. Dès lors, on ne peut qu'envisager la nécessité que le Créateur et l'Initiateur soit un Dieu unique sans associé.    
 
 
Quelqu'un pourrait dire : « Il nous appartient de supposer l'existence de plusieurs divinités qui, malgré leur nombre, se mettraient d'accord entre elles pour que chaque divinité ait sa propre zone d'action et d'influence. »    
 
 
En réponse (s'il convient de tenir de pareils propos) : « Cela supposerait qu'il y ait plus d'un seul monde ! Chacun de ces mondes aurait alors ses propres lois, ses propres règles et ses propres systèmes ! Mais, la réalité est qu'il n'y a qu'un seul monde aux composantes solidaires les unes des autres, possédant un système et une législation uniques ! Il en résulte, dès lors, que le Dieu créateur est Unique, sans égal. »    
 
 
Allah - Exalté soit-Il - dit :« Gloire à Lui, c'est Lui Dieu, l'Unique, le Dominateur suprême ! » 
 
soubhanahou houwa allahou alwahidou alqahharou  
 
 
 
(Sourate 39, « Les groupes », verset 4)    
 
 
« Dis : « C'est Lui Dieu, Seul et Unique. Dieu Le Recours suprême et efficient. Il n'ajamais enfanté et Il n'a jamais été enfanté. Nul n'est à même de L'égaler ! » 
 
qoul houwa allahou ahadoun  
 
allahou alssamadou  
 
lam yalid walam youladou  
 
walam yakoun lahou koufouwan ahadoun  
 
(Sourate 112, « Le culte pur », versets 1-4)     
 
 
Il est Dieu « Unique » dans Son Etre, dans Ses Attributs et dans Ses Actes.    
 
Il est « Le Recours suprême et efficient » : C'est vers Lui que les gens se dirigent. Il est leur Refuge, Lui qui est au-dessus de tout besoin !    
 
« Il n'a jamais enfanté » : Il est pur de tout lien, de tout enfant qui soit issu de Lui. Il existe et Il continue à exister, absolu, sans imperfection.    
 
« Il n'a pas jamais été enfanté » : Il n'est issu de personne, car Il existe par Lui-même. Il est Le Premier sans début.    
 
« Nul n'est à même de L'égaler » : Il n'y a pas et il n'y aura jamais quelqu'un pour L'égaler ou pour Lui ressembler.    


2)La preuve de l'unicité des attributs     
 
 
Cette preuve consiste à démontrer qu'il est impossible que quelqu'un d'autre puisse avoir les mêmes attributs de perfection appartenant à Allah - Exalté soit-Il - ! Si quelqu'un avait à la perfection l'un des attributs de Allah - Exalté soit-Il -, il serait lui-même un autre dieu ; or, il est impossible qu'il existe un autre dieu comme on l'a déjà démontré ! Donc, il n'existe qu'Un Seul Dieu et l'Unicité Lui est exclusif.   
 
Si l'on rétorque : « Mais il y a là des attributs que portent les hommes et dont le nom concorde avec les attributs par lesquels Allah - Exalté soit-Il - est qualifié. On dit par exemple : « Untel est savant, puissant, a de la volonté, entend, voit, parle, est indulgent, clément, généreux, etc !»    
 
Dans le saint Coran, Allah - Exalté soit-Il - a effectivement qualifié Son Prophète - sur lui la grâce et la paix - en ces termes : celui qui est plein de compassion (ar-ra'oûf) et miséricordieux (ar-rahîm), De même Ibrâhîm - sur lui la paix - a été qualifié par son indulgence (al-hilm).    
 
Allah - Exalté soit-Il - a dit à propos du Prophète Mohammad - sur lui la grâce et la paix -« Voilà qu'il vous est venu un Messager de votre propre race ! Si sensible à vos épreuves et tellement avide de votre salut, plein de compassion et de miséricorde pour les croyants ! » 
 
laqad ja-akoum rasouloun min anfousikoum ^azizoun ^alayhi ma ^anittoum harisoun ^alaykoum bialmou/minina raoufoun rahimoun  
 
 
(Sourate 9, « Le repentir », verset 128    
 
 
Et Allah - Exalté soit-Il - a dit à propos d'Ibrâhîm (Paix sur lui) :« Certes Ibrâhîm est plein de mansuétude (pour les gens). Il est très enclin à s'humilier devant Dieu, et toujours repentant. » 
 
inna ibrahima lahalimoun awwahoun mouniboun  
 
 
 
 
(Sourate 11, « Hoûd », verset 75)    
 
Ces individus, désignés par les mêmes qualificatifs propres à Allah - Exalté soit-Il -, sont-ils pour autant des dieux ? Bien sûr que non ! Car lorsque Allah - Exalté soit-Il - se qualifie par un attribut, cet attribut est à la mesure de ce qu'Il est, ce qui implique logiquement l'idée de perfection. Mais lorsque cet être est un homme, dans ce cas l'attribut se limite aux possibilités humaines sans les dépasser.    
 
Ainsi, quand les Messagers produisirent des miracles (qui sont des actes au-dessus des moyens des êtres humains), ils ne se les sont pas attribués, car leurs capacités étaient limitées. Ils ont dit au contraire : « Ces miracles sont l'oeuvre de Allah - Exalté soit-Il - Seul, qu'Il a manifesté à travers nous pour vous prouver la véracité de nos dires : que nous sommes Ses Envoyés pour vous transmettre Sa religion ! »   
   
3) La preuve de l'unicité des actes     
 
 
Les actes de Allah - Exalté soit-Il - sont uniques, dans le sens que nul autre que Lui n'accomplit un pareil acte. Car, si l'on concevait qu'un quelconque être possédait des actes parfaitement semblables aux Siens, cela impliquerait l'existence d'une autre divinité avec Allah - Exalté soit-Il - ! Toutes ces considérations sont impossibles, puisqu'il a été démontré qu'il est impossible qu'il y ait plus d'un Seul Dieu. Il ne peut donc y avoir d'acte pareil à celui de Allah - Exalté soit-Il - .    
 
Allah - Exalté soit-Il dit :« Ton Seigneur crée ce qu'Il veut et choisit ce qu'Il veut. Il ne leur est jamais appartenu de choisir. Gloire et pureté à Dieu, Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent !  
 
warabbouka yakhlouqou ma yachaou wayakhtarou ma kana lahoumou alkhiyaratou soubhana allahi wata^ala ^amma youchrikouna  
 
 
 
 
(Sourate 28, « Le récit », verset 68)    
 
Allah - Exalté soit-Il - dit aussi à propos de Lui-même :« ...Parfaitement capable de faire ce qu'Il veut. » 
 
fa^aloun lima youridou  
 
 
 
(Sourate 85, « Les constellations », verset 16)     
 
 
La foi musulmane, Hassan Ayyoub.  
Lien source de l'article: Aslama.com
 

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Aqida Tawhid - Foi Unicité

Commenter cet article