Comportement entre frères et soeurs

Publié le 16 Juin 2009

bismilah  
 
salam  
 
 
Comportement entre frères et sœurs   
 
 
 
Mes chers frères et sœurs dans la religion, la louange est à Allah et que l'honneur et l'élévation en degré soient accordés au dernier des prophètes: Mohammad.  
 
Louanges à Allah l'Unique, Celui Qui n'a besoin de rien, Celui Qui n'est pas engendré, Qui n'engendre pas et Qui n'a nul équivalent. Je fais louanges à Allah le très haut, et je l'implore de nous guider sur le droit chemin.  
 
Je recherche Son pardon et je me repens à Lui. Je recherche la protection d'Allah contre le mal de nos âmes et de nos mauvaises actions.  
 
Celui qu' Allah guide, c'est lui le bien guidé, et celui qu'Il égare, nul ne peut le guider, et que la bénédiction et la paix d'Allah soient sur notre prophète Mohammad, celui qu'Allah a envoyé comme miséricorde pour les mondes, comme guide et annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur d'un châtiment terrible.  
 
Je témoigne qu'il n'est de dieu qu'Allah, lui seul n'a pas d'associé et je témoigne que notre maître et notre bien aimé Muhammad est sa créature et son messager.  
 
Ô mes chers frères et sœurs croyants, l'imam Mouslim rapporte dans son recueil authentique que le prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit : "Nul ne sera véritablement croyant tant qu'il n'aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même», et dans une autre version: "tant qu'il n'aimera pas pour son voisin ce qu'il aime pour lui même".  
 
Le prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a vivement insisté sur cela, car il savait qu'une nation dépourvue de fraternité et d'union est une nation déstabilisée, car Allah vient à l'aide du serviteur aussi longtemps qu'il aide son frère. Ainsi les différences d'origines, de couleurs et de langues ne doivent pas porter atteinte à cette fraternité.  
 
Allah le rappelle dans le coran: "Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. ".  
 
innama almou/minouna ikhwatoun fa-aslihou bayna akhawaykoum waittaqou allaha la^allakoum tourhamouna  
 
 
 
(Verset 10 sourate 49 al houjourat-les appartements)  
 
Dans un hadith rapporté par Mouslim, le prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: "Un homme était allé rendre visite à un frère dans un village voisin, en chemin Allah envoya un ange (sous forme humaine) à cet homme.  
 
- L'ange dit: «Où vas-tu ?»  
- L'homme répondit: «Je vais rendre visite à un frère dans ce village».  
- L'ange lui demanda: «Y vas-tu pour lui demander un service ? ».  
- L'homme dit: «Je vais le voir car je l'aime en Allah ».  
- L'ange lui dit: «Alors, je t'informe que je suis un ange d'Allah, et je t'annonce qu'Allah t'aime comme tu as aimé ton frère» ".  
 
Celui qui aime, déteste, donne et interdit pour Allah, aura réuni la foi entière et sera un vrai croyant comme il est mentionné dans le Coran:  
 
 
 
 
wai^tasimou bihabli allahi jami^an wala tafarraqou waoudhkourou ni^mata allahi ^alaykoum idh kountoum a^da-an fa-allafa bayna qouloubikoum fa-asbahtoum bini^matihi ikhwanan wakountoum ^ala chafa houfratin mina alnnari fa-anqadhakoum minha kadhalika youbayyinou allahou lakoum ayatihi la^allakoum tahtadouna  
 
"Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, pas Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés".  
 
(Sourate 3 Ali Imran-la famille Imran; verset 103)  
 
 
Un jour Ibn Abbas (qu’Allah soit satisfait de lui) faisait une retraite spirituelle dans la mosquée du prophète. Un homme entra, le salua et s'assit à côté de lui.  
 
-Ibn Abbas lui dit alors: "Je vois que tu as l'air triste". L'homme répondit: "Oui ô cousin du prophète, j'ai une dette envers quelqu'un, mais je ne peux pas la rembourser.  
Ibn Abbas lui dit: "Veux tu que j'aille voir avec toi cette personne ?" L'homme répondit: "Si tu le veux".
Ibn Abbas mit alors ces chaussures et sortit de la mosquée. L'homme dit alors: "Mais n'es tu pas en retraite spirituelle !".  
 
 
Ibn Abbas répondit avec les larmes aux yeux: "J'ai entendu le prophète dire:«Celui qui se déplace pour aider un frère dans le besoin et pour résoudre son problème, la récompense sera meilleure qu'une retraite spirituelle de dix années. Et quiconque fait une retraite spirituelle d'un jour pour Allah, sera éloigné de l'enfer de trois fossés, dont la largeur de chaque fossé est semblable à la distance entre l'Est et l'Ouest».  
 
 
 
Et ce hadith représente une incitation claire pour construire les bases de la fraternité.  
 
En effet Ibn Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui) quitta la mosquée du Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  en abandonnant sa retraite spirituelle, dont la récompense est énorme pour aider son frère en Allah. Cela montre le mérite de cet amour entre musulmans.  
 
Chers frères croyants et sœurs croyantes, certes, cette fraternité nécessite que les musulmans s'entraident pour mettre en pratique les paroles du messager d'Allah: "Ne vous détestez pas! Ne soyez pas envieux les uns des autres, ne vous tournez pas le dos, ne rompez pas les liens d'amitié et soyez frères, ô créatures d'Allah. Il n'est pas permis au musulman de fuir son frère plus de trois jours".  
 
On voit que ces qualités, citées par le prophète dans ce hadith, confirment la fraternité, et en assure sa continuité et sa longévité.  
 
L'imam Mouslim rapporte selon Abou Hourayra que le message d'Allah salla Lahou 3alayhi wa salam  dit un jour: " Le musulman a six obligations vis a vis de tout autre musulman:
- S'il te salut, rend-lui son salut.  
- Lorsqu'il t'invite, répond à son invitation.  
- Lorsqu'il te demande conseil, conseille-le.  
- Lorsqu'il éternue et dit «Louange à Allah (Al hamdoulilah)», dit lui: «Qu'Allah te fasse miséricorde (Rahimak Allah) ».  
- S'il tombe malade, rend-lui visite.  
- S'il meurt, accompagne son cortège funèbre."  
 
 
Ô mes chers frères et sœurs, le messager d'Allah salla Lahou 3alayhi wa salam  nous a enseigné l'amitié, et il nous a appris comment s'aimer pour Allah, grâce à des bons comportements comme être souriant, la gentillesse et la bonne humeur. Tout cela est exprimé par les sentiments d'amour du cœur.  
 
Le prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: "Sourire à son frère est une aumône".  
 
Ce qui nous amène donc à déduire que sourire est une chose importante pour construire cette amour pour Allah envers ses frères.  
Pourtant il y a des frères qui sont toujours renfrognés et sévères dans leurs relations sociales, soit par oubli, soit par obstination, et ont oubliés les recommandations de notre prophète Mohammad salla Lahou 3alayhi wa salam  
 
Voilà donc mes chers frères et sœurs, je vous recommande vivement de suivre les enseignements du messager d'Allah et d'être toujours souriant envers vos frères, et ce sera le meilleur moyen de gagner les cœurs.  
 
Louanges à Allah, et que la paix et la bénédiction d'Allah soit sur notre bien aimé Mohammad, et sur sa famille, ainsi que sur ses compagnons, et sur tous ceux qui ont suivi son chemin. 

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Akhlâq - Bon comportement

Commenter cet article

Muslima 20/02/2015 20:25

Bonjour j'aurais une question. Si tes soeur de sang ne te soutienne pas dans le malheur et tignore que tu a l'impression qu'elle ne taime pas. Lune m'ignore dit quelle senfou de moi et lautre parle de moi en mal.
J'essaiye de donner mon amour a allah car je n'ai personne. Ma famille m'ignore. Donc que dois je faire? Etre gentille alors quil ne maime pas? Ignorer. Prier ? Eclaire moi stp. Quallah nous protege

fays 10/03/2015 02:22

bonjour tu leur a fait quoi pour les rendre indifférant a ton égard ?