Le devoir de cacher les défauts des musulmans et l'interdiction de les diffuser

Publié le 16 Juin 2009

bismilah    
 
salam    
 
 
 
Le devoir de cacher les défauts des musulmans et l'interdiction de les diffuser    
 
(sauf en cas de nécessité)   
 
 
 
 
 
Allah azawajal  a dit:    
 
s.24v.19 إِنَّ الَّذِينَ يُحِبُّونَ أَن تَشِيعَ الْفَاحِشَةُ فِي الَّذِينَ آمَنُوا لَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ فِي الدُّنْيَا وَالْآخِرَةِ وَاللَّهُ يَعْلَمُ وَأَنتُمْ لَا تَعْلَمُونَ    
 
{Ceux qui aimeraient que la réputation d'immoralité se répande au sujet de ceux qui ont cru ont des tourments douloureux dans ce bas monde et dans l'autre}.    
 
240. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allah salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: «Il n'est personne qui couvre les défauts de son prochain dans ce bas monde dont Dieu ne lui couvre les siens le jour de la résurrection». (Mouslim)    
 
241. Il a dit encore: «J'ai entendu le Messager de d'Allah salla Lahou 3alayhi wa salam  dire: «Toute ma communauté peut prétendre à la clémence d'Allah sauf ceux qui étalent leurs péchés au grand jour. Or c'est étaler ses péchés que de faire la nuit quelque chose que Allah lui couvre le lendemain matin et de direO untel! J'ai fait hier telle ou telle chose». Son Seigneur l'avait pourtant couvert toute la nuit et, le matin, il dévoile lui-même ce que Allah a caché». (ura)    
 
 
243. Selon lui encore: «On amena au Messager de d'Allah quelqu'un qui avait bu du vin. Il dit: «Frappez-le   
Abou Hourayra a dit: «Parmi nous il en est qui le frappa de sa main, d'autres le frappèrent avec leur chaussure et d'autres avec leurs vêtements. Quand l'homme partit, certains dirent à son adresse: «Qu'Allah te couvre d'opprobre!»   
 
Le Prophète dit: «Ne dites pas de telles choses et n'aidez pas contre lui le Diable». (Al-Boukhàri)    
 
 
Concernant le fait de ne pas dévoiler les péchés du couple:  
 
 
Il est détestable de divulguer les secrets du couple, d’après la parole du prophète : « La pudeur n’est que bien » (Al-Bukhari et Muslim).    
 
Abu Sa’id rapporte que le prophète a dit : « Parmi les pires des gens, au Jour de la résurrection, celui qui se confie à son épouse, tout comme elle se confie à lui, puis qui va répandre ses secrets » (Ahmad).    
 
Asmi Bint Yazid rapporte : « J’étais auprès du messager, alors que les hommes et les femmes étaient assis, et il dit : « Il se peut qu’il y ait des hommes qui répandent ce qu’ils font avec leurs épouses et des femmes qui parlent de ce qu’elles font avec leurs époux ».    
 
Asma dit : tout le monde se tu, je dis alors : Oui, messager d’Allah ils et elles le font. Le prophète dit : « Ne le faites pas, car cela est semblable à un diable qui rencontre une diablesse sur la route et qu’ils ont une relation sexuelle tandis que les gens les regardent. » (Ahmad).   

http://oussoul.xooit.fr/t352-Le-devoir-de-cacher-les-defauts-des-musulmans-et-l-interdiction-de-les-diffuser.htm#p495

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Akhlâq - Bon comportement

Commenter cet article