L'Enfer (an-nâr)

Publié le 22 Juin 2009

bismilah  
 
salam  
 
 
L'Enfer (an-nâr) 
 
 
 
 
C'est la demeure des tourments et du châtiment que Dieu a préparés pour les mécréants et les rebèles. 
 
Son existence est affirmée par le Livre, la Sounna et le Consensus des érudits. 
 
Il a sept portes, chacune de ces portes ayant sa part de damnés. 
 
Les tourments seront de plusieurs sortes et à différents degrés de l'Enfer. 
 
L'Enfer existe actuellement et restera pour l'éternité. Les mécréants y seront immortels : 
 
 
 
waalladhina kafarou lahoum narou jahannama la youqda ^alayhim fayamoutou wala youkhaffafou ^anhoum min ^adhabiha kadhalika najzi koulla kafourin  
 
"Ils n'y connaîtront pas l'arrêt de mort, soulagement supprême et n'y verront s'alléger leurs tourments"  
 
(Sourate 35, "Le Créateur" verset 36) 
 
 
Dieu dit : 
 
 
fa-in lam taf^alou walan taf^alou faittaqou alnnara allati waqoudouha alnnasou waalhijaratou ou^iddat lilkafirina  
 
"Redoutez le feu éternel, alimenté par les damnés et la pieraille, spécialement aménagé pour les mécréants."  
 
(Sourate "La Vache" verset 24) 
 
 
Dieu dit aussi : 
 
 
 
waqouli alhaqqou min rabbikoum faman cha-a falyou/min waman cha-a falyakfour inna a^tadna lildhdhalimina naran ahata bihim souradiqouha wa-in yastaghithou youghathou bima-in kaalmouhli yachwi alwoujouha bi/sa alchcharabou wasa-at mourtafaqan  
 
"Nous avons préparé aux injustes (aux associateurs) un immense brasier dont le feux les entoureront de toutes parts. S'ils implorent quelque allégement à leurs maux, ils l'auront sous forme d'un liquide bouillant, semblable à un métal fondu qui brûlera les visages. Horrible breuvage, s'il en fut un, et bien piètre retraite ! "  
 
(Sourate 18, "La caverne", verset 29) 
 
 
 
Dieu dit encore :  
 
 
 
 
hadhani khasmani ikhtasamou fi rabbihim faalladhina kafarou qoutthi^at lahoum thiyaboun min narin yousabbou min fawqi rouousihimou alhamimou  
 
"Aux impies seront taillés des vêtements de feu ; et il leur sera versé, sur la tête, en Enfer, un liquide bouillant,  
 
yousharou bihi ma fi boutounihim waaljouloudou 
 
qui brûlera à vif leurs entrailles et leur peau ;  
 
walahoum maqami^ou min hadidin  
 
et des masses de fer leur y seront destinées.  
 
 
koullama aradou an yakhroujou minha min ghammin ou^idou fiha wadhouqou ^adhaba alhariqi  
 
Chaque fois, qu'excédés de tourments, ils voudront en sortir, ils y seront ramenés sur-le-champ :"Et goûtez donc le supplice du feu !"  
 
(Sourate 22, "Le pélerinage", versets 19-22) 
 
 
 
Selon Aboü Hourayra , le Prophète a dit : "Votre feu que voici n'est que le soixante-dixième du feu de l'Enfer." Ils dirent : "Par Dieu ! Notre feu actuel est largement suffisant, Ô Messager de Dieu !" Il dit : "Le feu de l'Enfer le dépasse de soixante-neuf portions égales, ayant chacune la même intensité de chaleur ! " (Rapporté par Ahmad, al-Boukhari, Mouslim et at-Tirmidhi). 
 
 
Selon Abou Hourayra , le Prophète  a dit "Le jour de la Résurrection, un cou sortira de l'Enfer ayant deux yeux, deux oreilles et une langue qui parle. Il dira : "On m'a chargé de trois sortes d'individus : les tyrans violents, les associateurs qui ont invoqué avec Dieu d'autre divinité et les sculpteurs." (Rapporté par at-Tirmidhi). 
 
 
Selon Ibn Abbas , le Messager de Dieu a dit : "Si une seule goutte de zaqqoûm [1] tombait sur la demeure ici-bas, elle altérerait la subsistance de tous les habitants de la terre. Qu'en est-il alors de ceux qui s'en nourrissent ! " (Rapporté par Ahmad, an-Nasâ'i, Ibn Mâjah, al-Hâkim et at-Tirmidhi). 
 
 
Sachons que toute personne, qui est morte étant monothéiste, ne s'éternise pas en Enfer, même si elle a commis de grands péchés. Quant à celle qui meurt en étant associateur ou mécréant, elle n'en sortira plus. 
 
 
 
inna allaha la yaghfirou an youchraka bihi wayaghfirou ma douna dhalika liman yachaou waman youchrik biallahi faqadi iftara ithman ^adhiman  
 
"Dieu ne peut pardonner qu'on Lui associe de faux dieux. Il pardonne tout autre péché à qui il veut."  
 
(Sourate 4, "Les femmes", verset 48) 
 
 
Dieu dit aussi : 
 
 
 
 
inna alladhina kafarou min ahli alkitabi waalmouchrikina fi nari jahannama khalidina fiha oula-ika houm charrou albariyyati  
 
"En vérité, les mécréants d'entre les Gens du Livre et les païens seront voués au feu de la Géhenne, où ils demeurreront à jamais. Ce sont les pires hommes qui soient. "  
 
(Sourate 98, "La preuve", verset 6) 
 
 
Pour ce qui est des grands pécheurs, celui d'entre eux qui meurt sans se repentir, Dieu le fait entrer en Enfer pour qu'il y soit châtié en rétribution. Cependant, sa demeure finale est le Paradis, à moins que Dieu ne l'absolve et ne lui donne accès au Paradis sans être supplicié. 
 
 
Selon Anas , le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit : "Tous ceux qui ont attesté : "Il n'y a de Dieu que Dieu" tout en ayant dans leur coeur ne serait-ce que le poids d'un grain d'orge de bien, sortent du feu. Tous ceux qui ont dit : "Il n'y a de Dieu que Dieu" et qui ont dans leur coeur le poids d'un grain de blé de bien sortent du feu. Tous ceux qui ont dit : "Il n'y a de Dieu que Dieu" et qui ont dans leur coeur le poids d'une fourmi de bien sortent du feu."  
 
(Rapporté par al-Boukhari, Mouslim, Ahmad, an-Nasâ'i, Ibn Mâjah et at-Tirmidhi). 
 
 
 
[1]Zaqqoûm : arbre épineux et amer de l'Enfer. 
 
source: la Foi musulmane, Hassan Ayyoub

 http://oussoul.xooit.fr/t43-L-Enfer-an-nar.htm#p74

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Aqida Tawhid - Foi Unicité

Commenter cet article