Croire au Jour du Jugement (1/3)

Publié le 22 Juin 2009

   bismilah  
 
salam  
 
 
5- Croire au Jour du Jugement    
 
 
 
 
1. Croire au Jour du Jugement 
2. La résurrection 
3. La Rétribution 
 
·  Par le Coran :  
·  Par la Sounna :  
·  Par le consensus des premiers musulmans 
 
 
4. Le Paradis et l'Enfer    
 
·  Le Paradis :  
·  L'Enfer :  
 
 
5. Ce qui est relatif au Jour Dernier 
 
 
·  Croire en ce qu'il y a après la mort :  
·  Le châtiment ou la félicité de la tombe :  
 
 
6. La croyance au jour dernier produit des conséquences considérables et bénéfiques: 
 
a- La législation  
b - Le Coran et la Sounna  
 
Premier exemple  
Second exemple 
Troisième exemple 
Quatrième exemple  
Cinquième exemple 
 
c - La raison  

1. Croire au Jour Dernier    
 
Le Jour Dernier ou Jour de la Résurrection est le jour où les comptes seront faits, où les récompenses seront attribuées. On l'appelle ainsi car ca sera le tout dernier Jour, où il n'y aura pas d'autres jours après lui, où les gens du Paradis et de l'Enfer gagneront leurs demeures. La Croyance au Jour Dernier comprend trois points : la Résurrection, la Rétribution et le Paradis et l'Enfer, nous allons terminer en donnant une explication relative au Jour Dernier.  
 
 
2. La Résurrection 
 
Croire en la Résurrection, qui sera le retour à la vie de tous les morts, et cela au moment où l'on soufflera pour la deuxième fois dans la Trompe. Les gens se lèveront vers le Seigneur des Mondes, ils ne seront ni vêtus, ni chaussés, leur nudité ne sera pas cachée, et ne seront pas circoncis.  
 
Dieu dit : 104.Tout comme nous avons commencé la première création, ainsi nous la répèterons comme nous nous le sommes promis, car certainement, nous sommes ceux qui accomplissent.  
 
 
 
yawma natwi alssama-a katayyi alssijlli lilkoutoubi kama bada/na awwala khalqin nou^idouhou wa^dan ^alayna inna kounna fa^ilina 
 
 
  
 
(Sourate 21, v 104)  
 
 
La Résurrection est un événement fondé et prouvé par le Coran, et la Sounna et le consensus des premiers musulmans. Dieu dit : 15/16.Ensuite, vous serez morts après cela..." ; " Ensuite vous serez ressuscités le Jour de la Résurrection.   
 
 
thoumma innakoum ba^da dhalika lamayyitouna   
 
  
 
thoumma innakoum yawma alqiyamati toub^athouna   
 
  
(Sourate 23, v 15/16)  
 
 
Le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit : « Au Jour de la Résurrection les gens seront ressuscités (non chaussés et nus.) " (Rapporté par Boukhari et Mouslim)  
 
Les premiers musulmans sont unanimes concernant la réalité fondée de la Résurrection. Ce fait implique une morale qui fait que Dieu a fixé un retour pour tous les êtres, où chacun sera récompensé selon ce dont Il les a chargés, par l'intermédiaire des Messagers.  
 
Le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit : « Certes, celui qui t'a prescrit le Coran, t'a fixé un retour »  
 
 
 
 
3. La Rétribution 
 
Il faut croire aux comptes à rendre ainsi qu'à une Rétribution, lors du Jour du Jugement. Le croyant aura à rendre des comptes pour ses actes et obtiendra sa Rétribution. Ceci est prouvé par le Coran, la Sounna et le consensus des premiers musulmans.  
 
·  Par le Coran :  
 
25/26.Oui, vers nous est leur retour " ; " ensuite, à nous de leur demander des comptes "  
 
inna ilayna iyabahoum   
 
  
 
thoumma inna ^alayna hisabahoum   
 
  
(Sourate 88, v 25/26)  
 
 
Il dit également : 47.Quiconque se présentera avec une bonne action, celle-ci sera multipliée par dix, et quiconque se présentera avec une mauvaise action, celle-ci lui sera comptée comme une seule, personne ne sera lésé.  
 
 
wanada^ou almawazina alqista liyawmi alqiyamati fala toudhlamou nafsoun chay-an wa-in kana mithqala habbatin min khardalin atayna biha wakafa bina hasibina 
 
 
  
(Sourate 21, v 47) 
 
 
 
 
· Par la Sounna :  
 
D'après Ibn Umar (que Dieu l'agréé), le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit : « certes, Dieu approchera le croyant et le couvrira de son voile. Après l'avoir couvert, il lui dira : reconnais-tu tel ou tel péché, il répondra oui, le croyant finit par reconnaître sa faute. Dieu lui dit : J'ai dissimulé tes fautes dans le monde, et je te pardonne celles-ci aujourd'hui. On lui remit un livre de bonnes actions. Quant aux incroyants et aux hypocrites, on proclamera dans toute la création « voilà ceux qui ont menti au sujet de leur Seigneur, la malédiction de Dieu n'est elle pas sur les injustes. » (Boukhari et Mouslim)  
 
Selon une source authentique, l'Envoyé salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit : « que celui qui veut accomplir un acte pieux, puis l'accomplit, Dieu lui multiplie de dix à sept cents fois et même plus, que celui qui commet un mauvais acte, Dieu le lui compte comme un seul acte. » 
 
 
 
· Par le consensus des premiers musulmans  
 
Les premiers musulmans attestent à l'unanimité la réalité fondée des comptes à rendre et de la rétribution selon les actes. Cela implique une moralité qui est que Dieu a descendu les Livres, envoyé les Messagers, et institué à Ses Serviteurs l'acceptation du Message et l'application de Ses Commandements. S'il n'y avait pas de rétribution, tout cela serait chose vaine, ce dont le Seigneur, le Sage, est exempt, Dieu l'a démontré en disant : 
 
 
« 6.Très certainement, nous allons interroger ceux vers qui on avait envoyé des Messagers et très certainement, nous interrogerons les Envoyés»  
 
 
 
falanas-alanna alladhina oursila ilayhim walanas-alanna almoursalina   
 
  
 
(Sourate 7, v 6)  
 

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Aqida Tawhid - Foi Unicité

Commenter cet article