Les mérites de la science

Publié le 6 Juillet 2009

bismilah  
 
salam  
 
Les mérites de la science  
 
 
 
 
III - LA SCIENCE 
 
R. 1 - Le mérite de la Science 
 
Dieu, le Très-Haut, dit :  
 
 
 
ya ayyouha alladhina amanou idha qila lakoum tafassahou fi almajalisi faifsahou yafsahi allahou lakoum wa-idha qila ounchouzou faounchouzou yarfa^i allahou alladhina amanou minkoum waalladhina outou al^ilma darajatin waallahou bima ta^malouna khabiroun  
 
"Dieu élèvera ceux d'entre vous qui croient et ceux qui furent gratifiés de degrés dans la connaissance. Et sur tout ce que vous faites, Dieu est informé" 
 
[Sourate 58 Al-Mujâdala, verset 11]. 
 
 
Et Il dit :  
 
 
 
fata^ala allahou almalikou alhaqqou wala ta^jal bialqour-ani min qabli an youqda ilayka wahyouhou waqoul rabbi zidni ^ilman  
 
"Dis «Seigneur, grandis-moi en connaissance» " 
 
[Ta Ha sourate n°20, v114] 
 
 
R. 2 - De celui qui, interrogé sur une Science, alors qu’'l est entrain de parler, termine sa parole puis répond: 
 
59 - D'après Abu Hurayra. "Une fois, au moment où Le Prophète était dans une assemblée en train de parler aux gens, arriva un bédouin qui lui dit :«Quand arrivera l'Heure ?» Et le Messager de Dieu de rester à poursuivre ses paroles, d'où quelques-uns d'entre les présents se dirent :«Il a entendu ce que le Bédouin vient de dire mais cela lui a déplu.» D'autres : «Non, il ne l'a pas entendu.» Mais juste ayant terminé ses paroles, le Prophète demanda :« Où est celui qui vient d'interroger sur l'Heure? 
- Me voici, ô Messager de Dieu ! 
- Attends-toi à l'Heure lorsqu'on manque au dépôt. 
- Et comment manque-t-on au dépôt ? 
- Attends-toi à l'Heure lorsque l'autorité est donnée â ceux qui n'en sont pas dignes.» 
{rapporté par Boukhari} 
 
 
R.3 - De celui qui élève la voix lorsqu'il s'agit de Science 
 
60 - 'Abd-ul-Lâh ben 'Arnru rapporta : Une fois, alors que nous étions en voyage, le Prophète :Salla Allahou 3alayhi wa sallam tarda à venir, il nous rejoignit au moment où nous étions déjà pressés par l'heure de la prière, nous étions en train de faire nos ablutions mineures. Nous ayant remarqués en train d'essuyer les pieds, le Prophète cria à haute voix, par deux ou trois fois: "Malheur aux talons [des supplices] du Feu! » 
{rapporté par Boukhari} 
 
 
R. 4 - De ces mots employés par les traditionnistes :  
 
-il nous a rapporté (haddathan)  
-il nous a informés (akhbarana) ;  
-Il nous a renseignés (anba'ana) 
 
*Al-Humaydy nous dit : Pour Ibn Uyayna, -il nous a rapporté, -il nous a informés, -il nous a renseignés- et "j'ai entendu" avaient le même sens. 
 
*Ibn Mas'ud dit : Le Messager de Dieu sincère et digne de foi qu'il était, nous a rapporté... 
 
*Chaqîq, de 'Abd-ul-Lâh, dit: J'ai entendu du Prophète un mot... 
 
*Hudhayfa: Le Messager de Dieu :Salla Allahou 3alayhi wa sallam nous a rapporté deux propos. 
 
* Abu al-Âliya, d'ibn 'Abbâs, du Prophète, de ce qu'il relatait (yourawi) de la part de son Seigneur... 
 
*D'Anas, du Prophète qui le (le hadith) relata [en le tenant] de son Seigneur, Puissant et Majestueux. 
 
*Abu Hurayra, du Prophète :Salla Allahou 3alayhi wa sallam qui le relata [en le tenant] de votre Seigneur, Puissant et Majestueux. 
 
61 - Ibn Umar dit : «Une fois, le Messager de Dieu :Salla Allahou 3alayhi wa sallam dit: Parmi les arbres, il y a un dont les feuilles ne tombent pas, il ressemblent aux musulmans, lequel ? " Et les présents de commencer à citer les arbres du désert. Quant à moi, continua Abdullah, je pensai au palmier mais je ne dis mot à cause de ma timidité. Puis on demanda :"O Messager de Dieu ! Renseigne-nous. Quel est cet arbre ? - C'est le palmier (rapporté par Boukhari) 

Du cas de l'autodidacte 
 
 
n°16882. D'après Mou3awiya, le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: "Celui qui sera mort sans que son instruction [religieuse] lui ait été dispensée par un maître [litt: Imam] sera mort comme un ignorant de la période préislamique". 
(Rapporté par Ahmad, ash-shamsiyyin) 
 
D'après Ubayd ibn Abd as Samad, le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: "La préoccupation des savants est la compréhension [des textes]; celle des ignorants est la mémorisation [des isnads] (Al Qurtubi, Tafsir introduction page 31) 

Du cas de rivaliser avec les savants 
 
n°2654 D'après le père de Ka'b ibn Malik, Le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: "Quiconque entreprendra de s'instruire dans le seul but de rivaliser avec les savants, d'affirmer sa supériorité sur les ignorants ou de faire en sorte que l'attention des gens se porte sur lui, Allah le précipitera dans le feu" 
 
(At-Tirmidhi, Chapitre de la science. Ibn Maja, introduction hadith n°259 et 260 



-----------------------------------------------------------------


Le prophète (paix et salut sur lui) dit : « Chercher la science est une obligation pour chaque musulman ».  
 
Il dit aussi : « les Anges étendent leurs ailes à celui qui cherche la science : par satisfaction de ce qu'il fait ».  
 
Et il dit : «Certes, Allah, et Ses anges, les habitants des cieux et de la terre, jusqu'à la fourmi dans sa tanière prient pour celui qui enseigne aux gens le bien ». 


http://oussoul.xooit.fr/t440-Les-merites-de-la-science.htm#p679



Rédigé par Oussoul

Publié dans #Dourouss - Leçon

Commenter cet article