L'innovation (al bid3a) (2/2)

Publié le 6 Juillet 2009

          
 
          
 
Les innovations constructives  
       



En Islam, les innovations constructives (bid3a hassana) sont très nombreuses:   
     
1. La recencion des versets du Coran et leur réunion en une compilation (Mas haf) par Abu Bakr, à l'initiative de Umar Ibn al Khattab. 
 
Abu Bakr s'écria: "Vais-je faire ce que le Prophète n'a pas fait ? " Quand il fut convaincu de sa nécessité, il convoqua Zayd Ibn Thabit pour le charger de cette tâche. 
 
Zayd s'écria à son tour: "Vais-je faire ce que le Prophète n'a pas fait !". Quand il fut convaincu de sa nécessité, il s'attela à cette tâche". (Al Qurtubi, introduction page 37, chapitre de la recension du Coran) 
 
2. Les voyelles et les points diacritiques, inventées par Abu Al Aswad ad-Duwali à l'initiative de Ali 
 
3. La numérotation des versets et des sourates, la division du Texte en fractions (hizb, rubu') 
 
A l'initiative de Abdel Malik ibn Marwan et de son Général Al Hajjaj     
 
4. La calligraphie du Coran 
 
5. Les divers symboles de règles de psalmodie pour guider le lecteur. 
 
6. L'enregistrement sur disque du Coran dans les années soixante, par le Sheykh Mahmud Khalil al husari.     
 
Par cette innovation, désormais chaque analphabète peut, grâce à cette merveilleuse innovation, écouter, quand il le désire, le Coran psalmodié par un Maître du Coran.     
 
7. Les boussoles et calendriers:  
 
Durant plusieurs siècles, les Musulmans s'orientaient pour la Qibla, en regardant les étoiles et se déterminaient pour l'heure de la prière, en se fixant à l'ombre d'un bâton, comme le faisait le Prophète et les compagnons.  
 
Est-ce que chez nous, nous avons notre pour connaitre à quelle heure nous devons faire la prière ? Et regardons nous  régulièrement le ciel pour connaitre la direction de la Qibla ? Ou alors faisons nous aussi, appelles à toutes ses innovations, qui n'ont jamais existé du temps du Prophète, ni n'ont été pratiqué par les 3 générations bénies suivantes ?  
 
8. Les minarets institués par Umar ibn Abdel Aziz  
     
- Les ampoules aux Minarets pour signaler l'heure de la prière et l'heure de la prière du Maghreb pour ceux et celles qui jeûnent.     
 
- L'appel à la prière par enregistrement audio en lieu et place d'un Muezzin du haut des Minarets     
 
9. La chair (Minbar) qui n'a jamais excédé plus de 3 marches, et pourtant, qui en contient parfois plus d'une dizaines dans les grandes Mosquées, afin que tous les fidèles puissent voir l'Imam  
 
10. Le Mihrab (excavation circulaire) dans la Mosquée, qui désigne à la fois la direction de La Mecque mais aussi la place de l'Imam.  
 
11. L'or et l'ornementation de la porte de La Ka'aba.  
 
12. La coupole verte sur la Maison du Prophète permettant de situer sa Tombe avec précision; elle était auparavant peinte en blanc.  
 
13. Les calligraphies ornant les Mosquées à titre de rappel, comme par exemple le verset que l'on retrouve sur les murs de la Mosquée du Prophète:  "Ceux qui parlent à basse voix devant l'Envoyé d'Allah, sont ceux dont le coeur a été éprouvé par Allah" (Coran 49, v3) afin d'inviter les fidèles à ne pas être bruyant.  
 
14. Les universités Islamiques et autres établissements d'études religieuses sanctionnant les résultats des étudiants par des diplômes attestant d'un niveau de connaissance; maîtrise, doctorat, ect [Cette méthodologie aillant été empruntées aux non-musulmans].  
 
J'aurai pu dès le départ citer les hadiths (paroles du Prophète) suivantes:  « Quiconque institue une bonne coutume en Islâm (man sanna fîl-islâmi sunnatan hasana) aura une récompense ainsi que celle de tous ceux qui l’auront suivi. »  
 
De même, il a dit : «Quiconque institue une mauvaise coutume en islam (waman sanna fîl-islâmi sunnatan sayyi’atan) recevra un châtiment ainsi que celui de ceux qui l’auront pratiqué. » Rapporté de Jarîr ibn `Abd Allâh al-Bajalî par Muslim, al-Tirmidhî, al-Nasâ'î, Ibn Mâjah, Ah.mad, and al-Dârimî. Aussi rapporté avec une formulation similaire de Abû Hurayra par Ibn Mâjah et Ah.mad; de Abû Juh.ayfa par Ibn Mâjah; et de Hudhayfa par Ah.mad     
 
Il s’agit des cas où l’acte contredit ce qu’Allâh et Son Messager (sallallâhu ‘alayhi wa salâm) ont commandé… C’est dans ce sens que le hadith « toute innovation est égarement. »     
 
Rapporté de al-`Irbâd. ibn Sâriya par al-Tirmidhî (qu’il classe comme étant h.asan s.ah.îh.), Abû Dâwûd, Ibn Mâjah, Ah.mad, al-Dârimî, Ibn H.ibbân (1:178-179 #5 s.ah.îh.), al-H.âkim (1:95-97=1990 ed. 1:174-177) - qui le considère autentihique s.ah.îh., ce que confirmera al-Dhahabî - et dans al-Madkhal ilâ al-S.ah.îh. (p. 80-81), al-âjurrî dans al-Sharî`a (p. 54-55 #79-82=p. 46 s.ah.îh.), Ibn Abî `âs.im in al-Sunna (p. 29 #54 s.ah.îh.), al-T.ah.âwî dans Mushkil al-âthâr (2:69=3:221-224 #1185-1187 s.ah.îh.), Muh.ammad ibn Nas.r al-Marwazî dans al-Sunna (p. 26-27 #69-72 s.ah.îh.), al-H.ârith ibn Abî Usâma dans son Musnad (1:197-198), al-Rûyânî dans son Musnad (1:439), Abû Nu`aym dans H.ilyat al-Awliyâ' (1985 ed. 5:220-221, 10:115), al-T.abarânî dans le Musnad al-Shâmiyyîn (1:254, 1:402, 1:446, 2:197, 2:298) et dans al-Kabîr (18:245-257), al-Bayhaqî dans al-Sunan al-Kubrâ (10:114), al-Madkhal (p. 115-116), al-I`tiqâd (p. 229), et Shu`ab al-‘mân (6:67), al-Baghawî qui le déclare bon (hassan) dans h.asan in Sharh. al-Sunna (1:205 #102 isnâd s.ah.îh.), Ibn al-Athîr dans Jâmi` al-Us.ûl (1:187, 1:279), Ibn `Asâkir dans al-Arba`în al-Buldâniyya (p. 121), Ibn `Abd al-Barr dans al-Tamhîd (21:278-279) et Jâmi` Bayân al-`Ilm (2:924 #1758) où le déclare authentique (sahih), et d’autres.      
 
est compris : il signifie, tout ce qui s’oppose aux bases de la Loi et qui ne correspond pas à la Sunna.    
 
Ibn al-Athîr, al-Nihâya (1:79 entry b-d-`).       



  
 
  
 
 
Al Imam Al Boukhari classifie les innovations en bonne et mauvaise, en donnant un titre parfaitement éloquent à son chapitre: 
 
 
Chapitre du péché de celui qui invite à un égarement (dhalala) ou établit une mauvaise (sounna sayyia) habitude (innovation)  
 
Volume n°8, page 540. R15  




http://oussoul.xooit.fr/t320-La-definition-Sunnite-de-l-Innovation-Bonne-ou-Mauvaise.htm#p427

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Dourouss - Leçon

Commenter cet article