Rappel n°7: la Sincérité (note prise lors d'un rappel audio sur inspeak)

Publié le 8 Juillet 2009

 

 (note prise lors d'un rappel audio sur inspeak)
 
 
Le Prophète sâlla l-Lahou^alayhi wa sallem a dit « Les actes ne valent que par l’intention »   
    
A travers ce hadith, on comprend que la sincérité, est sans aucun doute la meilleure et la plus importante des qualités que doit avoir le musulman, car sans elle les actes accomplis ne sont que poussières, sans aucune valeur et l’agrément de Dieu ne pourra donc être espéré.   
    
Il y a deux catégories de personne, ceux qui agissent fisabiliLah, par recherche de l’agrément de Allah avec une intention pure,  et ceux qui agissent pour les gens, pour que l’on dise du bien d’eux donc sans sincérité envers Allah.   
    
Pour cette deuxième catégorie de personne on peut prendre l’exemple de certain hommes de science qui passent leur temps à faire des dourouss dans l’unique but de recevoir l’éloge des gens, leur intention n’est pas pure, leur action qui en apparence est bonne ne peut être agrée pas Allah.   
    
Un jour lors d’une bataille, une mère vit son fils tombé martyr, elle se réjouit à l’idée de savoir qu’il allait être parmi les gens du Paradis, et là le Prophète lui demanda comment pouvait elle savoir si ce qu’il a fait n’était pas en vue d’avoir l’éloge des gens ?   
    
Une personne qui aura pour habitude de recevoir des compliments à longueur de journée, le jour ou plus personne ne lui en fera, si elle n’a pas eu une intention pure et sincère alors elle sera peinée, triste parce que plus personne ne lui portera tant d’attention. C’est alors, qu’elle se rendra compte que depuis tout ce temps son intention était mauvaise car tout ce qu’elle a pu faire étaient destiné aux créatures et non au Créateur et c’est bien là, la pire des choses qui puisent arriver à un musulman. Que Allah ta^ala nous en préserve, amin ya Rab al 3alamin.   
    
 
Un des signes de l’insincérité est le fait de se prendre pour ce que nous ne sommes pas, comme par exemple Pharaon, il débordait d’orgueil à tel point de se prendre pour Dieu, wal^iyadoubiLah.   
    
Notre nafs nous donnera toujours l’impression d’avoir fait beaucoup de bonne chose alors que nous aurions en réalité rien fait ou alors fait très très peu, et c’est ce qui altère l’intention.   
    
Un jour le Prophète donna une mission à un compagnon, et lui dit (dans ce sens) « mets y de la sincérité et le peu sera suffisant » Le « peu » dont parlait le Prophète était une durée d’une année, qui nous nous parraitrait vraiment énorme, soubha Allah.   
    
Pour se préserver de l’insincérité le musulman doit faire preuve d’humilité quelles que soient les remarques qu’on lui fait, quelles que soient les actes de bien qu’il ait pu accomplir, toujours faire preuve de modestie.   
 
    
Il convient aussi, de toujours se remettre en question, comme les compagnons, toujours rechercher l’amour de Allah, comme Le Prophète ^alayhi salat wa sallem, il fesait l’istighfar 100 fois par jour pour l’amour de Allah.   
    
En adoptant un tel comportement nous aurons plus de faciliter à surveiller notre intention, la purifier au fil du temps, de notre évolution.    
    
 
D’autre part, notre intention doit être conforme à notre cœur mais aussi à nos actions.   
    
Le Prophète sâlla l-Lahou^alayhi wa sallem a dit "Dieu ne regarde ni vos vêtements ni vos apparences, mais Il regarde vos cœurs et vos actions". (rapporté par Muslim) 
 
La sincérité doit être en conformité avec nos actes, c’est à dire rechercher l’agrément de Dieu tout en faisant l’acte comme Dieu nous demande de le faire.   
    
Par exemple, avoir l’intention de prier le 3asr pour obéir à Allah, et faire seulement 3 rak3at n’est pas correct, bien que l’intention soit bonne, puisque l’action en elle-même n’est pas conforme à ce que Dieu attend de nous.   
    
Les actes de bien de ceux qui ont mécru ne valent rien car tout ce qu’ils ont accompli était pour autre que Allah et la seule religion agrée par Dieu c’est l’Islam.   
C’est deux exemples montrent bien la complémentarité de l’intention et de la conformité de l’acte pour qu’il soit accepté par Allah. 
 
 
Aujourd’hui, on veut nous faire croire que la valeur de la femme est rabaissée si elle ne se montre pas, ne s’habille pas  « fashion »  que l’on voit ses atouts, ses formes…etc  qu’elle ne rentre pas dans le moule économique et social qui se présente à elle. C’est pour cela que la femme musulmane est mal vu car elle va tout simplement à contre courant de cette manipulation.    
 
On veut nous faire croire qu’elle est prisonnière de sa religion, qu’elle n’est pas libérée etc…, or c’est complètement l’inverse qui se produit, s’il y a bien une femme prisonnière  c’est bien celle qui suit le courant de la société, car soit elle se dévêtit et se mets une tonne de maquillage et elle est acceptée sans aucun problème, soit elle ne remplit pas les critères et est recalée, elle n’a rien a montrer alors elle ne sert à rien………    
    
Il ne faut écouter bêtement les gens car si on se met à les écouter c’est en enfer que l’on va, que Dieu nous en préserve, amin.   
    
La beauté ici bas est éphémère, une fois que la viellesse vient, la beauté disparaît, sauf pour les croyant car eux auront toujours la beauté du cœur. 
 
 
On se doit de se consacrer pleinement à l’adoration, lorsqu’on accomplit la salat, ne pas penser à Allah en ayant le cœur rempli de souci, en ayant la tête ailleurs, car c’est penser à Dieu sans penser à Dieu, c’est paradoxal mais en même temps tellement vrai.    
 
Il n’y a rien de plus reposant que de poser son front par terre lors du soujoud, c’est une autre dimension, on se retrouve d’un coup sans souci ni chagrin, le cœur est reposé, apaisé, on se sent, soubhan Allah en parfaite sérénité. 
 
 
Quiconque se détourne de Dieu,  Dieu lui donne une vie étroite et le réssucitera le jour du jugement aveugle.   
    
Celui qui fait de ce bas monde sa priorité Dieu lui donne des soucis, ce qui est source de bien fait se transforme en problème, comme par exemple l’argent, le fait d’en vouloir toujours plus, se sentir toujours pauvre malgré la fortune..   
    
Il n’y  a qu’à regarder par exemple la vie des chanteurs, ceux sont soit des drogués, des suicidaires, alcooliques et autres cas sociaux, chez aucun d’eux le fait de faire de la music ne leur aura servi à "adoucir leurs mœurs " comme le dit le fameux dicton qui devrait plutôt être " la music détruit les moeurs ".      
    
Sans sincérité il n’y a rien Si on se manque dans notre sincérité Dieu nous changera et nous mettra dans la perdition et l’égarement. 
 
 
Certain ont l’audace de demander pourquoi il y a autant de guerre dans le monde alors que Dieu existe, cette question prouve l’hypocrisie de ces gens, ils remettent la faute des Hommes à Allah, ce qui est complètement absurde, ce n’est pas Dieu qui fait les guerres, mais bien les Hommes et ils sont responsables de leurs actes qu'ils essayent de fuir.   
 
Un cas semblable avec la nature, Dieu à crée la terre parfaite, sans aucun défaut, et encore là les hommes l’ont détruit et essaye de se rattraper, un peu tard, avec le nouveau principe à la mode « l’ écologie ». 
 
 
Il ne faut négliger et maltraiter les pauvre car ce sont les amis du Prophète sâlla l-Lahou^alayhi wa sallem, il les aimaient tellement qu’il a demandé à Allah d’être résusité parmi eux.   
 
Les regarder avec dédain,  s’adresser à eux d’une manière autaine est non seulement très mal, mais c’est un grand risque, car les invocations des pauvres ont une grande importance et sont exaucées par Allah.   

Rédigé par Oussoul

Publié dans #notes des membres du forum (cours)

Commenter cet article