Leçon n°6: La Science

Publié le 23 Août 2009

  
 
  
 
Leçon n°6 : La science  
 
 
 

1.1 La recherche de la science est un devoir   
1.2 Savoir pourquoi aller rechercher la science   
 
 
1.1 La recherche de la science est un devoir:   
 
La recherche de la science fait partie du devoir du musulman. L'acquisition de la science en matière d'Islam, donne accès à une pratique correcte des prescriptions religieuses.   
 
Avoir la soif de toujours apprendre plus est une des caractéristiques essentielles du musulman, qui doit le guider au quotidien.   
 
Cela est un don de Dieu et une grâce de Sa part :   
 
1376. Selon Mou'âwiya (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Mane yourid Allahou bi kheyr youfaqqih hou fi dDine"   
 
"Quand Allâh veut du bien à quelqu'un, Il le rend versé dans les sciences de la religion". (Al-Boukhâri, Mouslim)   
 
C'est un des moyens d'accès à la compréhension de l'Islam, mais aussi de la satisfaction de Dieu, et d'accès au paradis.   
 
Cela est conforme à la parole du Prophète : "Mane salaka tariqane yaltamissou fihi 3ilmane, sahala Llahou lahou tariqane ilal janna"  
"Celui qui prend un chemin à la recherche de la science, Dieu lui facilitera sa route vers le paradis"  
 
 
1.2 Savoir pourquoi aller à la recherche de la science   
 
La pratique faite de l'Islam en toutes connaissances de cause, est une des clés de la satisfaction de Dieu.   
 
Cependant, il est bon de rappeler qu'il ne faut pas apprendre pour apprendre, mais uniquement apprendre dans le but de mieux l'adorer, cela ouvre la porte à Son souvenir.   
 
Il ne faut pas tomber dans le piège qui consiste à apprendre la science sans se souvenir de Dieu.   
 
 
D’après Abu Hurayra, le Messager de Dieu dit : « Quiconque apprend un savoir qui devrait rapprocher de Dieu, en n’aspirant exclusivement par cela, à acquérir quelques biens de la vie présente, ne saurait même pas sentir l’odeur du paradis, au jour de la Résurrection» (Rapporté par Abu Dawud, Ibn Maja, Ibn Hiban et Al Hakim).  
 
La science est bénéfique uniquement si elle te rapproche de Dieu   
 
Si nous ne connaissons pas les actes qui peuvent plaire ou non à Dieu, il devient alors très facile de s'induire en erreur, de commettre des péchés aussi bien mineur que majeur. En conséquence nous devons acquérir une connaissance suffisante des commandements d’Allah relatifs aux prières, jeûne, aumône obligatoire (zakat), pèlerinage et toutes autres prières et en faire nos préoccupations journalières. Il ne faut pas oublier que l’effort qu’on déploie en vue d’obtenir une connaissance adéquate de la foi, constitue également un acte de prière qui assez souvent se substitue aux ‘Nawafil’ (prière surérogatoire).  

http://oussoul.xooit.fr/t395-La-science.htm#p574

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Dourouss - Leçon

Commenter cet article