Ammâr Ibn Yâsir

Publié le 6 Février 2010

:bism  
 
 
:sala1  
 
 
`Ammâr Ibn Yâsir  
lundi 11 septembre 2000 
 
 
 
 
 
Son nom : `Ammâr Ibn Yâsir Ibn `Âmir Ibn Mâlik Ibn Kinânah Ibn Qays Ibn al-Husayn Ibn al-Wadhîm Ibn Tha`labah Ibn `Awf Ibn Hârithah Ibn `Âmir Ibn Yâm Ibn `Ans Ibn Mâlik al-`Ansî. On le surnomme Abû al-Yaqdhân. Il est l’allié de Banû Makhzûm. 
 
Il est l’un des premiers Qurayshites à embrasser l’Islam. Il y invita ses parents Yâsir et Sumayyah qui adoptèrent la nouvelle religion. Il figure parmi les sept premiers musulmans à avoir assumé ouvertement leur foi. 
 
Sa famille toute entière fut torturée pour sa foi. Sumayyah, la mère de `Ammâr, y laissa la vie et fut ainsi le premier martyr de l’Islam. [1] Le Prophète passait voir ses fidèles soumis à la torture par les païens mecquois et leur apportait la bonne nouvelle du Paradis : "Patience, Ô famille de Yâsir, votre rendez-vous est le Paradis...". `Ammâr fut tellement torturé qu’il consentit à désavouer le prophète Muhammad et renoncer à sa foi. Une fois libéré, il alla en pleurs voir le Prophète lui disant qu’il avait dû trahir sa religion. Le Prophète lui demanda : "Comment était ton coeur quand tu as désavoué ta religion ?" `Ammâr répondit : "Il était plein de sérénité dans sa foi."  
 
Le Prophète lui dit : "S’ils te torturent à nouveau, désavoue ta religion à nouveau.", montrant ainsi qu’un désaveu arraché par la torture ne compromettait en rien le fidèle en détresse. D’ailleurs, Dieu du haut de son royaume consola `Ammâr par le verset : "Quiconque a renié Dieu après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de la sérénité de la foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère de Dieu et ils sont destinés à un châtiment terrible." [2] 
 
Il émigra une première fois en Ethiopie avec les musulmans qui ont fui la persécution des mecquois. Puis, il émigra à Médine avec toute la communauté musulmane. Il participa à toutes les batailles avec le Prophète. Il participa également à la bataille de Yamâmah contre Musaylamah le menteur où il perdit une oreille. 
 
Le Calife `Umar lui assigna le gouvernorat de la région de Kûfah en rappelant à ses habitants que `Ammâr est l’un des premiers et nobles compagnons du Prophète. 
 
Le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - dit à son sujet : "`Ammâr est rempli de foi jusqu’à la cime de ses cheveux". (Narré par At-Tirmidhî et Ibn Mâjah avec un isnâd hasan.) 
 
La Mère des Croyants Aïshah narre dans Sunan At-Tirmidhî : "Chaque fois que `Ammâr eut le choix entre deux alternatives, il choisit la plus aisée". 
 
D’après Hudhayfah, le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - dit : "Suivez l’exemple de mes Successeurs Abû Bakr et `Umar, et imitez le bon comportement de `Ammâr". (Narré par At-Tirmidhî et Ibn Mâjah avec un isnâd hasan.) 
 
Une multitude de hadîths authentiques rapportent que le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - annonça à `Ammâr : "Tu seras tué par la faction injuste." et ils font l’unanimité sur le fait qu’il a été tué aux côtés de `Alî - que Dieu l’agrée - dans la bataille de Siffîn en 87 AH. Il était alors âgé de 93 ans. Il transmit plusieurs hadîths du Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui. Ses hadîths ont été transmis par les compagnons du Prophète : Abû Mûsâ, Ibn `Abbâs, `Abdullâh Ibn Ja`far, Abû Lâs al-Khuzâ`î, Abû Tufayl et de nombreux successeurs. 
 
 
P.-S.Cette biographie est traduite de l’entrée 5708 d’Al-Isâbah fî Tamyîz As-Sahâbah de l’Imâm Ibn Hajar Al-`Asqalânî. Une version électronique gratuite est téléchargeable sur le site d’Al-Muhaddith.org
Notes 
[1] L’épisode de torture de la famille de `Ammâr est consultable en ligne dans Sîrat Ibn Hishâm. 
[2] Sourate 16, An-Nahl, Les abeilles, verset 106 
 
 
islamophile.org

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Grandes figures de l'Islam

Commenter cet article