La délicatesse du Prophète `alayhi salât wa salam

Publié le 27 Avril 2011

  
  
 
 
La délicatesse du Prophète 
`alayhi salât wa salam
Le Prophète :saws était d’un abord doux et plein de délicatesse. Il ne s’adressait à aucun homme en employant un langage qu’il n’aimait pas. Ceci par pudeur et noblesse d’âme.   
  
Aïsha —que Dieu soit satisfait d’elle— rapporte ceci:  Lorsqu’on rapportait au Prophète  :saws quelque chose de détestable sur quelqu’un il ne disait pas: Pourquoi un tel dit ceci? Mais il disait: "Pourquoi certaines personnes font ou disent ceci". Il interdisait donc l’acte répréhensible sans nommer son auteur.   
  
Anas rapporte qu’un homme était entré auprès du Prophète :saws et avait des tâches jaunes sur son vêtement. Il ne lui avait rien dit car il n’opposait à aucun homme ce qui pouvait le gêner. Mais, après son départ, le Prophète  :saws s’adressa à l’assistance: "Et si l’un de vous lui conseillait de les laver?" Dans une autre version: "de les effacer" Ainsi le Prophète  :saws n’avait rien dit devant les gens, pour ne pas mettre l’homme mal à l’aise.   
  
Voilà comment le décrivait Ibn Abî Hâla:  "Il était souriant en permanence, affable, d’un abord facile, doux et agréable à fréquenter. Il n’était ni dur, ni grossier, ni criard, ni pervers, ni diffamateur, ni flatteur. Il fermait les yeux sur ce qu’il n’aimait pas et il ne donnait pas à désespérer."   
  
Allah—qu’Il soit exalté— a dit:  "Tu as été doux à leur égard par une miséricorde de Dieu. Si tu avais été rude et dur de coeur, ils se seraient séparés de toi..." (3:159)   
  
Il a dit encore:  "Repousse le mal par le bien. Nous connaissons parfaitement ce qu’ils inventent" (23:96)   
 
Il répondait favorablement à l’invitation, acceptait les cadeaux et les présents et les récompensait même s’il s’agissait de quelque chose de peu de valeur.   
 
Il disait  :saws  : "l'amabilité m'a été ordonnée comme m'a été ordonnée la prière obligatoire" (Daylami)   
 
De son côté Anas a affirmé: J’ai servi l’Envoyé de Dieu :saws pendant dix ans. Il ne m’a jamais dit:   
 
"Ouf’ et il ne m’a jamais dit pour une chose que j’ai faite: pourquoi l’as-tu faite, et pour une chose que j’ai négligée: pourquoi l’as-tu négligée?  
 
 
Abd Allâh ibn ’Amru dit : "Le Prophète  :saws n’était grossier ni de nature ni dans ses paroles... Il disait  :saws  : "Le meilleur d’entre vous est celui qui a le meilleur caractère." (Bukhâri)   
 
 
Parmi les choses racontées sur sa délicatesse, il y a l'histoire d'une chatte qui s'était réfugiée dans sa manche pour mettre bas. Nous savons tous que les chattes cherchent l'endroit le plus en sécurité pour mettre bas. Elles fuient en général les humains lorsque ce moment arrive et vont se cacher dans une cachette déjà repérée. Cette chatte ne trouva pas meilleur endroit que la manche de l'habit que le Prophète  :saws  portait. Quand il s'aperçut qu'elle allait mettre bas, il coupa sa manche pour ne pas qu'elle soit génée par ses déplacements.   

mohammedia.fr

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Notre bien aimé Prophète

Repost 0
Commenter cet article