Sourat 21 Al Anbiya Les Prophètes versets 87 à 90 avec l'invocation de Yunus et Zakariyya `alayhima salam

Publié le 3 Mars 2012

basmalah

 

Sourat 21 Al Anbiya Les Prophètes versets 87 à 90 avec l'invocation de Yunus et Zakariyya `alayhima salam

 

(suite de la série vidéo concernant la protection)

 

 

 

 

 

 

 

En arabe:


 

وَذَا النُّونِ إِذ ذَّهَبَ مُغَاضِباً فَظَنَّ أَن لَّن نَّقْدِرَ عَلَيْهِ فَنَادَى فِي الظُّلُمَاتِ أَن لَّا إِلَهَ إِلَّا أَنتَ سُبْحَانَكَ إِنِّي كُنتُ مِنَ الظَّالِمِينَ

 

فَاسْتَجَبْنَا لَهُ وَنَجَّيْنَاهُ مِنَ الْغَمِّ وَكَذَلِكَ نُنجِي الْمُؤْمِنِينَ

وَزَكَرِيَّا إِذْ نَادَى رَبَّهُ رَبِّ لَا تَذَرْنِي فَرْداً وَأَنتَ خَيْرُ الْوَارِثِينَ

فَاسْتَجَبْنَا لَهُ وَوَهَبْنَا لَهُ يَحْيَى وَأَصْلَحْنَا لَهُ زَوْجَهُ إِنَّهُمْ كَانُوا يُسَارِعُونَ فِي الْخَيْرَاتِ وَيَدْعُونَنَا رَغَباً وَرَهَباً وَكَانُوا لَنَا خَاشِعِينَ


 

En phonétique:

 

wadha alnnouni idh dhahaba moughadiba fadhanna an lan naqdira `alayhi fanada fi aldhdhouloumati an la ilaha illa anta soubhanaka inni kountou mina aldhdhalimin 

 

faistajabna lahou wanajjaynahou mina alghammi wakadhalika nounji almou/minina


wazakariyya idh nada rabbahou rabbi la tadharni fardan wa-anta khayrou alwarithina


faistajabna lahou wawahabna lahou Yahya wa-aslahna lahou zawjahou innahoum kanou yousari`ouna fi alkhayrati wayad`ounana raghaban warahaban wakanou lana khachi`in


 

Traduction En français acompagnée du Tafsir Al-Jalalayne de Jalal ud-Dîn Suyuti:

 

87.Et Zun-Nun (Yunus) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici: ‹Pas de divinité à part Toi! Pureté a Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes›.


Commentaires: Rappelle-toi de Dhu-n-Nûn, c'est-à-dire Jonas (Yûnus) fils de Mattâ, l'homme qui passait un certain temps dans le ventre de la baleine, qui quitta son peuple irrité contre eux à cause de ce qu'il avait enduré de leur part; il les quitta donc sans avoir eu [de la part de Dieu] de le faire. Il pensait que nous n'allions pas user de pouvoir contre lui en le retenant dans le ventre de la baleine ou en exerçant sur lui une certaine contrainte. Vivant dans les trois ténèbres, celle de la nuit, celle de la mer et celle du ventre de la baleine, il nous implora en ces termes: «Il n'y a de Dieu que Toi. Gloire à Toi! J'étais au nombre des injustes en quittant mon peuple sans permission.»

 

88.Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants.


Commentaires: Nous l'exauçâmes et le délivrâmes de ses angoisses grâce à cette prière. C'est ainsi que nous sauvons les croyants touchés par une quelconque affliction quand ils nous implorent.


89.Et Zacharie, quand il implora son Seigneur: ‹Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le meilleur des héritiers›.


Commentaires: Rappelle-toi de Zacharie quand il appela son Seigneur: Seigneur, ne me laisse pas seul, sans un enfant qui héritera de moi, Toi, le meilleur successible qui restes après la disparition des créatures.

 

90.Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse. Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous.

 

Commentaires: Nous répondîmes à son appel et nous lui donnâmes Jean (Yahya), et nous rendîmes sa femme capable d'enfanter après sa stérilité. Ces prophètes que nous venons de mentionner étaient empressés à faire le bien en nous obéissant et en nous invoquant par désir de notre miséricorde et par crainte de notre châtiment. Ils étaient humbles devant nous et dans leur adoration.

 

 

En vidéo:

 

 

 

Télécharger audio mp3: http://dl.free.fr/o2uCwh9l4 

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Roqya

Commenter cet article