Insulter les compagnons

Publié le 18 Juillet 2009

      
 
       
 
Insulter les compagnons (que Dieu soit satisfait d'eux)      
 
 

Dieu Le Très Haut dit:"Celui qui manifeste de l'inimitié à l'encontre de l'un de Mes serviteurs dévoué, Je serai en guerre contre lui."  
 
Le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit:"N'insultez pas mes Compagnons! Je jure par Celui Qui détient mon âme de Sa Main! Si l'un d'entre vous dépense l'équivalent de la montagne d'Uhud en or, il ne pourra arriver au poids de l'un d'eux, et même pas à sa moitié! " (URA)  
 
"Craignez Dieu! Craignez Dieu! En ce qui concerne mes Compagnons! Ne les prenez pas pour cibles, après moi! Celui qui les aime, de mon amour je l'aimerai; celui qui aura éprouvé de l'inimitié envers eux, ma haine lui sera accordée. Celui qui leur porte préjudice, il cherche par là à me nuire, quant à celui qui me nuit, il a, en vérité, cherché à nuire à Dieu! Celui qui veut nuire à Dieu, Dieu risque de faire tomber à tout moment Sa colère sur lui" (rapporté par At-tirmidhi)  
 
Voilà le devenir de ceux qui s'avisent d'insulter les Compagnons, ou d'inventer à leur sujet des propos mensongers, ou encore de les calomnier.  
 
Lorsque le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit:"Dieu! Dieu..." Il voulait avertir de la gravité du fait de porter atteinte à ses Compagnons ou de les haïr. C'est à l'exemple de quelqu'un qui, pour avertir de l'horreur de l'Enfer, dirait:"Le Feu! Le Feu..." C'est-à-dire: Craignez le! et prenez en garde.  
 
Lorsque le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit:"Ne les prenez pas pour cibles", il a sous-entendu de vos insultes et de vos calomnies.  
 
On emploie effectivement l'expression suivante: prendre quelqu'un "gharadan" (pour cible) de ses insultes.  
 
Le respect et cet amour qu'on leur doit, sont dus à leurs qualités et à ce qu'ils on fait: ils ont eu le mérité de côtoyer le Prophète Salla-llah allahi wa salam , ils ont cru en son message; ils l'ont appuyé et assisté en payant de leurs bien et ont fait sacrifice de leur vie.  
 
Donc, le fait de les aimer est le signe évident que l'on aime le Prophète Salla-llah allahi wa salam à travers eux. Et, de Même, le fait de les détester est un témoignage de l'animosité que l'on éprouve à l'encontre du Messager de Dieu Salla-llah allahi wa salam.  
 
Dans un hadith, rapporté par Ibn Thâbit, le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit:"L'affection que l'on ressent à l'égard des "Ansârs" (les gens de Médine qui ont appuyé le Prophète) fait partie de la foi; le fait de les détester fait partie de l'hypocrisie."  
 
Cette affection, ils l'ont effectivement méritée par le fait qu'ils ont été les premiers à adhérer au message; ils l'ont méritée également par les combats qu'ils ont menés contre la mécréance aux côtés du Messager de Dieu Salla-llah allahi wa salam.  
 
Si l'on veut bien connaître les mérites des Compagnons, il faut lire leur biographie, étudier leurs traits de caractère, voir le soutien qu'ils ont apporté au Prophète saws et comprendre l'action qu'ils ont menée ainsi qu'après sa mort.  
 
Tout ce que l'on sait au sujet de la pratique religieuse, des règles se rapportant à la Loi de Dieu, ainsi que des obligations et des "Sunnan", et de tant d'autre informations, c'est grâce à eux!  
 
Celui qui les a diffamés ou insultés n'est plus considéré comme musulman. Car ne peut se comporter de la sorte qu'un renégat, qui rejette ce que Dieu  azawajal a dit d'eux dans Le Saint Livre et les éloges qu'Il leur a accordés.  
 
Si le Messager de Dieu Salla-llah allahi wa salam les a loués et a cité leurs qualités, c'est parce qu'ils ont représenté le moyen le plus satisfaisant dans la transmission de ce que le Prophète  salla Lahou 3alayhi wa salam a reçu comme révélation. Le fait de les calomnier, c'est calomnier la source de l'information qu'ils ont rapporté, c'est-à-dire le Prophète. Les mépriser comme transmetteurs revient à mépriser ce qui a été transmis!  
 
Telle doit être la position de celui qui est préservé de l'hypocrisie et de l'incroyance dans sa foi.  
 
Le Messager de Dieu Salla-llah allahi wa salam a dit:"Dieu m'a élu pour moi des Compagnons: certains sont des ministres, d'autres sont des appuis qui m'assistent et me soutiennent, et d'autres font partie de mes liens d'alliance (par mariage); celui qui les insulte, que la damnation de Dieu, des anges et de tous les hommes soit sur lui. Dieu n'acceptera de lui, au Jour du Jugement, aucune explication ni justification." [rapporté par Tabarani et Al Hakim.]  
Anas Ibn Mâlik Radhi Allah 'Anhou a raconté que certains Compagnons se sont plaints au Prophète Salla-llah allahi wa salam des insultes et calomnies dont ils étaient victimes. Alors le Prophète  salla Lahou 3alayhi wa salam a dit:"Que la damnation de Dieu, des Anges et de tous les hommes soit sur celui qui insulte mes Compagnons."  
Le fait d'aimer Dieu, Son Prophète Salla-llah allahi wa salam et la Loi qu'il nous a transmise, ainsi que le fait d'aimer ceux qui le mettent en pratique et suivent la conduite du Prophète Salla-llah allahi wa salam est une obligation religieuse.  
 
De même il faut aimer sa famille, ses Compagnons, ses épouses, ses enfants et ses serviteurs, et il faut aimer aussi ceux qui les aiment et détester ceux qui les détestent! Car l'anse la plus solide de l'Islam à laquelle s'attacher, c'est le fait d'aimer quelqu'un pour Dieu, et de le détester pour Dieu.  
 
'Aisha Radhi Allah 'Anha a dit:"Recommandez-vous la demande de pardon envers les Compagnons du Prophète Mohammed Salla-llah allahi wa salam, vous les aimerez profondément"  
Ayyûb Sakhtayâni Radhi Allah 'Anhou a dit:-Celui qui aime Abû Bakr a, certes, acquis le repère de la religion! Celui qui aime 'Umar s'est, certes, éclairci le chemin. Celui qui aime 'Uthmân a été guidé par une lumière de la part de Dieu. Quant à celui qui aime 'Ali, il s'est attaché à l'anse la plus solide. Et celui qui ne dit que du bien des Compagnons du Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam , s'est affranchi de l'hypocrisie.  
 
Les qualités et les mérites des Compagnons sont tellement nombreux qu'on ne peut les dénombrer. Les savants de l'orthodoxie (les sunnites) sont tous d'accord pour dire que les meilleurs des Compagnons sont les dix dont les mérites ont été affirmés. Et parmi eux, les quatres califes bien dirigés (ar-Râshidûn) (que Dieu soit satisfait d'eux tous).  
 
Celui qui met en doute cette affirmation est un innovateur, un hypocrite et un pervers!  
 
Le Messager de Dieu Salla-llah allahi wa salam a présisé cela dans un hadith rapporté par Al 'Irbâd Ibn Sâriya:"suivez ma sunna, ainsi que celle de mes successeurs bien guidés, après moi. Attachez-vous à elle et maintenez-la! Et prenez garde à l'innovation! " (rapporté par At-Tirmidhi)  
 
Certains versets du Coran évoquent les mérites d'Abû Bakr.  
 
Dieu azawajal  dit:"Que ceux qui jouissent de Sa faveur, et ceux qui sont dans l'aisance, ne négligent pas d'en donner à leur proches, et aux indigents..." (S24 V22)  
 
Tous les savants sont unanimes à dire que ce verset désigne Abû Bakr, que Dieu a décrit comme "celui qui a Sa faveur"  
 
(Nr: Ce verset a été révélé après qu'Abû Bakr eut décidé de ne plus distribuer des aumônes à ceux de son entourage qui avaient "suivi" la calomnie d'Aîsha, que Dieu soit satisfait d'elle. Après la révélation de ce verset, il recommença à les distribuer comme auparavant)  
Dieu azawajal  a dit:"Lui, le deuxième des deux, le jour où tous les deux se trouvèrent dans la caverne... " (S9 V40)  
 
Il n'y a pas de divergence entre les Savants pour affirmer qu'il s'agit d'Abû Bakr Radhi Allah 'Anhou à qui Dieu a reconnu le mérite d'avoir été le compagnon du Prophète Salla-llah allahi wa salam lors de l'Hégire, leur annonçant la descente sur eux de la paix (sakîna) par Sa présence.  
 
Dieu, ensuite, l'a honoré d'être nommé successeur du Prophète Salla-llah allahi wa salam.  
 
'Umar Ibn Al Khattâb Radhi Allah 'Anhou a dit à ce sujet:" Y en a-t-il un meilleur que celui qui fut "l'un des deux", avec Dieu pour troisième? "  
 
Dieu a dit aussi:"Celui qui a apporté la Vérité, et celui qui l'a reconnue voilà ceux qui craignent Dieu." (S39 V33)  
 
Ja'far As-Sâdiq dit:" Il n'y a pas de divergence: Celui qui a apporté la Vérité, c'est le Messager de Dieu Muhammad salla Lahou 3alayhi wa salam , quand à celui qui l'a considérée comme vraie, c'est Abû Bakr Radhi Allah 'Anhou ".   
Dieu Le Très Haut a dit encore:"Les tous premiers (croyants) parmis les Emigrés (Muhâjirîn) et les Auxiliaires (Ansârs) et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrées et ils L'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins..." (S9 V100)  
 
Enfin, dans un hadith sahih, le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit:"Aucun d'entre vous ne sera croyant tant que je ne lui serai pas plus cher que sa famille, ses enfants, son âme et l'ensemble des hommes."  

http://oussoul.xooit.fr/t1142-Insulter-les-compagnons.htm#p1685

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Dourouss - Leçon

Commenter cet article