Assiduité dans la prière

Publié le 26 Juillet 2009

bismilah  
 
salam  
 
Assiduité dans la prière  
   



Allah azawajal  dit dans le Coran :« Je n’ai créé les hommes et les djinns que pour M’adorer » 
 
Ce verset oriente définitivement la vie du Musulman, et le rappelle tout au long de son existence le motif pour lequel il a été créé. 
 
1er point déjà, ce qu'il faut savoir, c'est que la prière est 3imadou dDine. C'est à dire que la prière c'est LE pilier de la religion (hadith). 
 
Dans l'explication du hadith, cela signifie que LA prière est la charnière centrale de la pratique du Musulman et de la démonstration visuelle (mouvements dans la prière) et sonore (les récitations et invocations) quand à son appartenance à l'Islam. 
 
Outre le fait, que la prière est le lien privilégiée entre Dieu et Sa créature, on ne conçoit pas sa pratique spirituelle à partir de son estomac, mais à partir du lien que l'on a avec son Seigneur. 
 
Le Prophète 3alayhi ssalat wa afdhal assalam, nous rapporte dans plusieurs hadiths, et Allah prioritairement dans Son Livre Saint, nous parle des prières. 
 
Il nous informe que celle-ci est importante... primordiale, voir même vital. 
 
Comment avoir le cœur apaisé, alors que le cœur a faim ? Est-ce que c'est en contentant son appétit physique que l'appétit spirituel sera satisfait ? 
 
Je reviendrais plus tard sur le hadith (très juste) à propos du fait de se retrouver devant le fait accompli d'un repas déjà préparé. 
 
Allah azawajal  dit dans le Coran très exactement ceci:" 
 
2. Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur. 
 
3. Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent [dans le sentir d'Allah] de ce que Nous leur avons attribué." 
 
Allah nous informe que les croyants véridiques ne sont pas ceux qui font passer leurs estomacs AVANT l'adoration de Dieu, mais bien l'inverse. En qualifiant de "vrai croyants". 
 
Est-ce que celui qui délaisse une prière pour remplir son estomac, d'après ce verset rentre dans le cadre du verset n°2 et 3 de la sourate n°8 ? 
 
La prière réunis (entre autre) les conditions pour être un "vrai croyant", pourquoi ? Car il y a conformité au verset du Coran ci-dessus, sur les points suivants: 
 
- Les versets sont récités (durant la prière) 
- Ceux qui accomplissent la salat 
 
Mais aussi encore les versets suivants: 
 
alladhina you/minouna bialghaybi wayouqimouna alssalata wamimma razaqnahoum younfiqouna 
 
 
 
3. qui croient à l'invisible et accomplissent la Salat et dépensent [dans l'obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué 
 
 
 
waalladhina you/minouna bima ounzila ilayka wama ounzila min qablika wabial-akhirati houm youqinouna  
 
 
4. Ceux qui croient à ce qui t'a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future. 
 
 
oula-ika ^ala houdan min rabbihim waoula-ika houmou almouflihouna  
 
 
 
 
5. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future).  
 
(Sourate 2 Al Baqarah, versets 3.4.5) 
 
wa-aqimou alssalata waatou alzzakata wairka^ou ma^a alrraki^ina  
 
 
 
43. Et accomplissez la Salat, et acquittez la Zakat , et inclinez-vous avec ceux qui s'inclinent. 
 
 
 
ata/mourouna alnnasa bialbirri watansawna anfousakoum wa-antoum tatlouna alkitaba afala ta^qilouna 
 
 
 
44. Commanderez-vous aux gens de faire le bien , et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Êtes-vous donc dépourvus de raison? 
 
 
waista^inou bialssabri waalssalati wa-innaha lakabiratoun illa ^ala alkhachi^ina 
 
 
 
45. Et cherchez secours dans l'endurance et la Salat : certes, la Salat est une lourde obligation, sauf pour les humbles,  
 
(Sourate 2 Al Baqarah, versets 43.44.45)  
   
   
Les conditions pour pouvoir retarder une prière:  
   
238. Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité. 
  
239. Mais si vous craignez (un grand danger), alors priez en marchant ou sur vos montures. Puis quand vous êtes en sécurité, invoquez Allah comme Il vous a enseigné ce que vous ne saviez pas. 
 
Est-ce que le fait que le repas soit préparé constitue un grand danger ?.... 
 
Allah rend obligatoire (faridha) l'assiduité dans la pratique et dans les heures de prière: 
 
 
fa-idha qadaytoumou alssalata faoudhkourou allaha qiyaman waqou^oudan wa^ala jounoubikoum fa-idha itma/nantoum fa-aqimou alssalata inna alssalata kanat ^ala almou/minina kitaban mawqoutan 
 
 
 
103. Quand vous avez accompli la Salat, invoquez le nom d'Allah, debout, assis ou couchés sur vos côtés. Puis lorsque vous êtes en sécurité, accomplissez la Salat (normalement), car la Salat demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés. 
 
(Sourate 4 An Nisa, verset 103) 
 
 
wahadha kitaboun anzalnahou moubarakoun mousaddiqou alladhi bayna yadayhi walitoundhira oumma alqoura waman hawlaha waalladhina you/minouna bial-akhirati you/minouna bihi wahoum ^ala salatihim youhafidhouna  
 
 
92. Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités (la Mecque) et les gens tout autour. Ceux qui croient au Jour dernier, y croient et demeurent assidus dans leur Salat.  
 
(Sourate n°6 Al Anam, verset 92) 
 
qad aflaha almou/minouna  
 
1. Bienheureux sont certes les croyants, 
 
 
alladhina houm fi salatihim khachi^ouna  
 
2.ceux qui sont humbles dans leur Salat,[...] 
 
 
waalladhina houm ^ala salawatihim youhafidhouna  
 
9.et qui observent strictement leur Salat. 
 
 
oula-ika houmou alwarithouna  
 
10.Ce sont eux les héritiers, 
 
 
alladhina yarithouna alfirdawsa houm fiha khalidouna  
 
11.qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement.  
 
(Sourate n°23 Al Muminune, versets n°1.2.9.10.11) 
 
waalladhina houm ^ala salatihim youhafidhouna  
 
34. et qui sont régulier dans leur Salat. 
 
 
oula-ika fi jannatin moukramouna  
 
35. Ceux-là seront honorés dans des Jardins.  
 
(Sourate n°70 Al Maarij, versets n°34.35) 
 
 
 
La mise en garde très sérieuse de Dieu contre ceux qui négligent la prière en la retardant:  
 
 
fawayloun lilmousallina  
 
4. Malheur donc, à ceux qui prient 
 
 
alladhina houm ^an salatihim sahouna  
 
5. tout en négligeant (et retardant) leur Salat,  
 
(Sourate n°107 Al Maun, verset n°4.5) 
 
 
J'aurais pu citer plus d'une 60aine de versets relatifs à l'obligation de faire la prière, à son assiduité, à la récompense de sa pratique et au châtiment de son délaissement par négligence. 
  
 
Découvrons maintenant quelques hadiths et récits des compagnons à l'approche de l'heure de la prière :  
 
 
Il est dit d’Ali (radhia Allahou 3anhou) que la couleur de son visage changeait et il devenait pâle à l'approche de la prière. A quelqu'un qui lui en demanda la raison, il répondit: "Il est l'heure de s'acquitter de la charge que le ciel, la terre et ainsi que les montagnes refusèrent de porter. Je ne sais si je serais capable de m'en acquitter".  
 
Dans le livre "Qourratoul Ouyoun" Abul Laith Samarkandi, dans le hadith rapporté attribué au Prophète: "Le nom de celui qui délibérement néglige une seule prière "faradh" (c'est à dire obligatoire) est écrit sur la porte d'entrée de l'enfer où il doit passer."  
 
On rapporte que le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit:  
 
Rouwia annahou qala: "Mane taraka assalawat hatta madha waqtaha thoumma qadha, 3oudhiba fi nnar houqoumane. Wal houqoubou thamanouna sana wa assana thalatha mi'ata wa sitounna yawmane. Koullou yawmane miqdarouhou alfa sana".  
 
"Celui qui néglige sa prière (même s'il la remplaçait plus tard) demeurera en enfer pour une période de un "huqb". Un "huqb" équivaut à quatre vingt années de trois cents soixante jour chacune, et un jour dans l'autre monde est égal à mille ans dans ce monde" (Majaliss al abrar)
 
AbdoulLah ibn Omar rapporte que le Prophète salla Lahou 3alayhi wa salam  a dit: "La prière sera pour celui qui l'accompli avec soin, une lumière, un argument et un moyen d'obtenir son salut le jour du jugement. Tandis que celui qui n'en prend pas soin, il n'aura ni lumière, ni argument ni salut, et il sera, au jour du jugement parmi Pharaon, Haman et Obai ibn Khalaf (rapporté par Ahmad et Ibn Hibban) 

http://oussoul.xooit.fr/t326-Assiduite-dans-la-priere.htm#p439

Rédigé par Oussoul

Publié dans #As-Salât - La Prière

Commenter cet article