Le polythéisme

Publié le 22 Mars 2010

:bism   
:sala1   

 

Le polythéisme  
الشرك بالله
 (Ashirk bi Llah)  
 
         
2.1.1. Définition du « Shirk »  
2.1.2. Gravité du « shirk » 
 
         2.1.2.1. Le seul péché impardonnable  
         2.1.2.2. Akbar al kaba’ir (Le plus grand des péchés)  
                     . Définition de «Al Kabira »  
                     .  La récompense de ceux et celles qui s’en abstiennent  
                     . Leurs nombres 
 
          2.1.2.3.  Ses conséquences  
            .  L’impossibilité de se faire pardonner  
            .   Une vie pleine de gêne  
                     . Le rejet de toutes les actions  
            . La punition éternelle 
2.1.3.  Les racines du polythéisme 
 
           2.1.3.1.  L’ostentation  
           2.1.3.2.  La vantardise  
           2.1.3.3.  L’orgueil  
           2.1.3.4.  Le shirk « khafi » 
 
2.1.4.   Les remèdes 
 
           2.1.4.1 L’invocation de Dieu  

                      . Individuellement
                      . collectivement

           2.1.4.2   La science
           2.1.4.3   Etre sincère dans l’intention et l’action

           2.1.4.4   Faire des aumônes (par les biens et la parole)  



----------------------------------


2. 1. 1 Définition du « shirk » 
 
Le polythéisme ou « shirk » c’est l’action, le geste, la parole, faits ou acte qui tend à donner à une créature (et/ou à soi-même) une spécificité n’appartenant qu’à Dieu. 
 
Commettre le « shirk » c’est le non application de « La ilaha » (voir les 2 cours sur ce sujet) 
 
 
2.1.2  Gravité du « shirk » 
 
 
وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ   
 
« wa-idh qala louqmanou liibnihi wa Houwa ya^idhouhou ya bounayya la touchrik bi Llahi inna chhirka ladhoulmoun ^adhimoun »  
« Et (rappelle) lorsque Loqmân dit à son fils, alors qu'il l'exHortait : mon fils! N’associe rien avec Dieu : le polythéisme est une immense injustice » (Sourate 31, versets 13) 
 
                2.1.2.1 Le seul pêché impardonnable 
 
Le polythéisme est le seul péché impardonnable par Dieu.  
 
إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاءُ وَمَن يُشْرِكْ بِاللّهِ فَقَدِ افْتَرَى إِثْماً عَظِيماً  
  
« inna Allaha la yaghfirou an youchraka bihi wayaghfirou ma douna dhalika liman yachaou wa man youchrik bi Llahi faqadi iftara ithman ^adhiman »  
«  Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne un associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah un associé commet un énorme péché. » (Sourate n°4 anNissa - Les femmes, verset n°48) 
 
Car il contrevient à ce pourquoi Dieu a créé l’univers entier. A savoir : Lui vouer un culte exclusif. 
 
Le polythéisme est enseigné par le diable. Rentré dans le polythéisme, c’est contredire la parole d’Allah :  
 
وَاعْبُدُواْ اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئاً   
 
«Wa ou^boudou Allaha wala touchrikou bihi chay-an / Et adores ton Seigneur, et ne Lui associes rien » (Sourate n°4, An-Nissa/Les femmes, verset n°36) 

 

             2.1.2.2  Akbar al  kaba’ir (Le plus grand des péchés) 
 
. Définition: Les grands péchés « al kaba’ir », c’est, de manière générale, tout ce que Dieu et Son Prophète ont interdit dans le Coran et la Sunna sur le suivi saint des compagnons et des générations qui ont suivi. 
 
La récompense de ceux/celles qui s’abstiennent de les commettre: 
Dieu promet le pardon des péchés véniels (petit péché) pour toute personne évitant les « grands péchés » et promet également l’accès au paradis pour l’éternité. Conformément au verset du Coran: 
 
 
إِن تَجْتَنِبُواْ كَبَآئِرَ مَا تُنْهَوْنَ عَنْهُ نُكَفِّرْ عَنكُمْ سَيِّئَاتِكُمْ وَنُدْخِلْكُم مُّدْخَلاً كَرِيماً   
 
«in tajtanibou kaba-ira ma tounhawna ^anhou noukaffir ^ankoum sayyi-atikoum wa noudkhilkoum moudkhalan kariman »«Si vous vous écartez de commettre les grands péchés, nous vous pardonnerons vos péchés véniels et nous vous ferons entrer au paradis avec Honneur»  (sourate n°4 An-Nissa – Les femmes, verset n°31)  
Abû Hurayra rapporte ces propos de l’envoyé d’Allah : «Chacune des cinq prières efface les péchés commis entre le moment de son accomplissement et la prière précédente. De même la Prière du vendredi efface les péchés commis depuis le vendredi précédent, à condition de s’abstenir de faire de grands péchés (Al-Kabair) ». (Muslim) 
 
Othman ben Affan a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah dire : « Toutes les fois qu’un Musulmans (ou une Musulmane) quand vient l’Heure d’accomplir la prière obligatoire, fait ses ablutions avec le plus grand soin, puis réalise sa prière avec le recueillement et l’Humilité nécessaire en accomplissant des gestes parfaits (inclinaison, prosternation), cela lui efface automatiquement tous les péchés précédents tant qu’il ne commet pas de grands péchés et ce durant toute sa vie ».(Muslim) 
 
. Leurs nombre: Les avis des savants se basent sur les différentes assertions des Hadiths, dans lesquels, nous retrouvons ceux qui reviennent le plus souvent, à savoir une base de 7 grands péchés: 
 
‏حدثني ‏ ‏هارون بن سعيد الأيلي ‏ ‏حدثنا ‏ ‏ابن وهب ‏ ‏قال حدثني ‏ ‏سليمان بن بلال ‏ ‏عن ‏ ‏ثور بن زيد ‏ ‏عن ‏ ‏أبي الغيث ‏ ‏عن ‏ ‏أبي هريرة ‏    
 
‏أن رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏ ‏اجتنبوا السبع ‏ ‏الموبقات ‏ ‏قيل يا رسول الله وما هن قال الشرك بالله والسحر وقتل النفس التي حرم الله إلا بالحق وأكل مال اليتيم وأكل الربا ‏ ‏والتولي ‏ ‏يوم ‏ ‏الزحف ‏ ‏وقذف ‏ ‏المحصنات ‏ ‏الغافلات المؤمنات   
 
 
D'après 'Abû Hurayra, le Prophète a dit: « Evitez les sept turpitudes ! ». 
 
- "Quelles sont-elles, ô Envoyé d'Allah ?", demandèrent les fidèles. 
 
- "Ce sont, répondit-il : 
 
1. Le polythéisme 
2. La sorcellerie (magie – assirr) 
3. Le meurtre (al qatl) qu'Allah a interdit sauf à bon droit 
4. Prendre possession des biens des orphelins 
5. L’usure 
6. La fuite du front lors du combat 
7. L’accusation injuste de fornication à l’égard des femmes vertueuses, chastes et Croyantes". 
 
Quand à Ibn Abas il les qualifie « plus près de 70 que de 7 ». Le Hadith ne les limites pas à un nombre restreint, leurs citations n’a été que dans le but de les désigner comme « grands péchés » et non pas de les quantifier. 


 2.1.2.3  Ses conséquences : 

 
.  L’impossibilité de se faire pardonner: 
 
L’associassonisme est le seul péché que Dieu ne pardonne pas. Et celui qui le pratique est voué à l’enfer éternel dans l’au delà, mais vivra une vie pleine de gêne dans ce bas monde: 
 
إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ   
 
« inna Allaha la yaghfirou an youchraka bihi […] » /« Certes, Dieu ne pardonnes pas qu’on Lui associe […] »  (Sourate an-nissa/les femmes n°4, verset n°48) 
.  Une vie pleine de souffrance: 
 
Dieu étant la paix et n’envoi Ses messagers que pour transmettre la paix. Celui et celle qui pense trouver la paix dans autre chose que dans la reconnaissance de l’existence de Dieu, ou pouvoir vivre une vie pleine de joie et de bonheur en se passant de Dieu et du souvenir de Dieu, doit se remettre en question, et observer et méditer sur la vie qu’il mène.  
De la même manière que le souvenir de Dieu et l’invocation constante permet d’avoir une vie pleine de joie, l’absence de Son souvenir, mais pire encore : L’ignorer ou penser que l’on peut se passer de Lui, se traduit par une vie pleine de gêne ici-bas, avant de vivre la gêne pour l’éternité dans l’au-delà: 
 
وَمَنْ أَعْرَضَ عَن ذِكْرِي فَإِنَّ لَهُ مَعِيشَةً ضَنكاً وَنَحْشُرُهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ أَعْمَى   

 

«Wa man a^radha ^an dhikri fa-inna lahou ma^ichatan dhanka wa nahchourouhou yawma alqiyamati a^ma » / « Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement». (Sourate Taha n°20, verset 124) 
 
. Le rejet de toutes les actions: 
 
Ainsi, celui qui ne se satisfait pas de Dieu uniquement, verra toutes ses œuvres de la vie d’ici-bas rejetées: 
 
لَئِنْ أَشْرَكْتَ لَيَحْبَطَنَّ عَمَلُكَ وَلَتَكُونَنَّ مِنَ الْخَاسِرِينَ   
 
« […] la-in achrakta layahbatanna ^amalouka walatakounanna mina alkhassirina » /« Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » (Sourate Azzumar, les groupes n°39, verset n°65) 
 
. La punition éternelle: 
 
مَن يُشْرِكْ بِاللّهِ فَقَدْ حَرَّمَ اللّهُ عَلَيهِ الْجَنَّةَ وَمَأْوَاهُ النَّارُ   
 
« mane youcHrik bi Llahi faqad harrama Allahou 3alayhi ljanna wa ma’a waHou nnar » / « Et quiconque associe à Dieu, alors Dieu lui interdit le paradis, et sa finalité est le feu » (Sourate Al ma’ida/La table servie, verset n°72) 

 

2.1.3 .Les racines du polythéisme 
Les racines du polythéisme puisent essentiellement leurs sources dans l’altération de l’intention, qui doit être uniquement en vue de satisfaire et de plaire à Dieu, seulement. 
 
2.1.3.1  L’Ostentation 
 
L’ostentation consiste à agir en vue de plaire à autrui. 
 
Cette personne là, devient alors un jouet du diable. 
 
وَالَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَالَهُمْ رِئَـاء النَّاسِ وَلاَ يُؤْمِنُونَ بِاللّهِ وَلاَ بِالْيَوْمِ الآخِرِ وَمَن يَكُنِ الشَّيْطَانُ لَهُ قَرِيناً فَسَاء قِرِيناً  
  
« Wa lladhina younfiqouna amwalahoum ri-a-a annasi wa la you’minouna bi Llahi wa la bi lyawmi al-akhiri wa man yakouni chaytanou lahou qarinan fasa-a qarinan » 
 
« Et ceux qui dépensent leurs biens avec ostentation devant les gens, et ne croient ni en Allah ni au Jour dernier. Quiconque a le Diable pour camarade inséparable, quel mauvais camarade ! » (Sourate n°4 An-Nissa/Les femmes, n°38) 
 
3ane Shaddadi bni awsine qala : « sami3tou Rassoul Allah yaqoul : 
 
« Mane salla youra’i faqade acHraka, wa mane saama youra’i faqade acHraka, wa mane tassaddaqa youra’i faqade acHraka » (Ahmad) 
 
Shaddad Ibn Aws rapporte avoir entendu le Prophète dire : « Quiconque accomplit sa prière pour être vu (par ostentation) a fait du polythéisme. Quiconque jeûne pour être vu (par ostentation) a fait du polythéisme, quiconque donne l’aumône pour être vue (ostentation) a fait du polythéisme ». (Rapporté par Ahmad)  

2.1.3.2  La vantardise:   
 
Définition: La vantardise consiste à se faire montrer dans le but de démontrer ce que l’on connait pour mieux s’en vanter et faire rappeler ses prétendues bonnes actions. 
 
Dès lors que l’Hypocrisie envahit la personne… Rien de ce qu’il fait, n’est fait pour l’agrément de Dieu. 
 
Abû Hurayra a rapporté que le Messager d’Allah a dit qu’Allah a dit: "Je me suffis à Moi-même que je n'ai pas besoin d'associé. Dès lors, celui qui fera une action pour plaire à un autre que Moi, Je délaisserais son action, l'abandonnant à celui (ou celle) qu'il aura associé à Moi ! ». (Hadith Quodoussi du Sahih de Muslim)  

 

Conséquences de l’ostentation et de la vantardise: 
 
L’ostentation et la vantardise sont parmi les formes de polythéisme les plus durement réprimées par Allah. Car faire acte d’ostentation relève de l’Hypocrisie. 
 
3ane Abi Hourayra qala :  
Qala Rasoul Allah : «Ta3awadhou bi Llah mine joub il Hazan. »  
Qalou :’’Ya Rasoul Allah ! Wa ma jouboul Hazzane ?’’  
Qala : « Wadine fi jaHannam,yata3awadhou minhou jaHannam koula yawm mi-ata marra »  
Qila :’’Ya Rasoul Allah !Wa mane yadkhoulouhou ?’’  
Qala : «Al qourra ou al moura’oune bi a3malihim».  
(rawahou Timidhi ;Hassan)  

 

Abou Houayra rapporte que le Prophète a dit : «Demandez refuge auprès de Dieu contre joub il Hazan [la fosse de la tristesse]. »  
Les compagnons demandèrent : « Ô Prophète de Dieu ! Qu’est-ce que joub alhazzane ? » 
Le Prophète répondit alors : « C’est une vallée en enfer contre laquelle l’enfer lui-même demande refuge auprès de Dieu cent fois par jour. »  
Ils dirent :’’Ô Prophète de Dieu ! Qui seront donc ses occupants ?’’  
Le Prophète répondit alors : «Ce sont les lecteurs du Coran qui vantent leurs actions».  
(rapporté par at-Tirmidhi ;Hassan) 
 
 
2.1.3.3  Orgueil 
 
3ane Anas Ibn Malik anna Nabiy qala : « bi hassbi amriyin min charri an youchara ilayhi bil assabi3 fi din  aw dounya illa man 3assamahou  Llah. » (rawahou At-Tirmidhi) 
 
Anas Ibn Malik rapporte que le Prophète a dit : « il suffit à l’homme pour être mauvais d’être montré du doigt dans le domaine religieux ou matériel sauf pour celui qu’Allah protège. » (Rapporté par At-Tirmidhi) 
 
Charh al Hadith (explication du Hadith): 
 
Etre montrée du doigt signifie la célébrité et la célébrité est une situation dangereuse et en porte à faux. Car il n’est pas rare de devenir la proie de l’orgueil une fois  la célébrité atteinte et y échapper relève pratiquement de l’impossible sauf pour quelques uns. Dans l’optique ou la célébrité n’est pas intentionnelle et accordée par Allah et si Allah protège en l’occurrence par Sa grâce quelqu’un de son égaux et du diable la célébrité ne présente alors pour cette personne aucun danger. (Madhahirou al Haq) 
 
Allah exige la discrétion et l’Humilité dans ses œuvres et dans ses actions. Toutes les actions deviennent alors vaines et inutiles. 
 
2.1.3.3  Le « shirk khafi » (le polythéisme caché): 
 
Définition : C’est parfaire une adoration en sachant que l’on est regardé. 
 
Abou Said rapporte que le Prophète sortit de chez lui et nous trouva en train de parler du Dajjal. Le Prophète dit alors: 
 
« Vous dirais-je ce que je redoute pour vous plus que le Dajjal ? » 
 
« Nous dîmes : « Certes oui. » 
Le Prophète dit : « Shirk al khafi (polythéisme caché), tel un Homme qui se lève et offre la prière et s’efforce de l’offrir d’une manière parfaite car il est conscient que quelqu’un le regarde. » (Ibn Majah, Mountakhab al Hadith) 
 
Cette forme de polythéisme, consiste à se montrer de manière indirecte, en se donnant l’apparence d’une personne dévote dans ses actions d’adorations, aussi bien dans la manière d’accomplir un rituel, que dans l’expression de l’accomplissement de celui-ci. 


2.1.4 Les remèdes  

          2.1.4.1  L’invocation de Dieu  
 
L’invocation de Dieu, chasse les racines du polythéisme du cœur. Revivifie le cœur par l’invocation, contribue au souvenir de Dieu, car l’invocation sincère est plus grand et supérieur à toute chose ou action que l’on puisse entreprendre: 
 
وَلَذِكْرُ اللَّهِ أَكْبَرُ    
 
«Wa la dhikrou Allahou akbar  /Et l’invocation de Dieu est bien plus grande encore ». (Sourate n°29 Al 3ankaboute/L’araignée, verset n°45)  

Que cette invocation soit faite: 
 
· Individuellement: 
 
3ane Abi Hourayra qala:   
Qala Rassoul Allah: « Jaddidou imanakoum »   
Qila: « Ya Rassoul Allah!Wa kayfa noujaddid imanana? »   
Qala: « Akthirou mine qawli La ilaha illa Llah ». (rawahu Ahmad wa Tabarani)  
 
 
Selon Abu Hurayra, le Prophète a dit:« Régénérez votre foi »   
Ils dirent:« Ô Messager d'Allah! Comment régénérer notre foi? »   
Il dit:« En répétant fréquemment la parole La ilaha illa Allah ». (Rapporté par Ahmad et Tabarani) 
 
·  … et/ou collectivement: 
 
Abou Razine rapporte que le Prophète lui a dit : « Ne t’indiquerais-je pas les fondements de cette religion par lesquels tu obtiendras le meilleur de ce monde et dans l’autre ? Fréquente les assemblées des gens de l’invocation « Ahl addhikr » et lorsque tu te trouveras seul, occupe ta langue avec l’évocation (dhikr) d’Allah »  (Rapporté par Al Baïhaqi) 
 
·  En Lisant le Coran et tout particulièrement, sourate « Al Kafiroun – Les mécréants »: 
 
3ane Nawfal anna Nabi qala li-Nawfal : Iqra’ « Qoul ya ayyouha alkafiroun » thoumma name 3ala khatimatiha, fa’innaha bara’a-tou mine chirk » (Rawahu Abu Dawud, bab ma yaqoul 3inde Annawm, Muntakhab Al Hadith page n°290, hadith n°61»   
Nawfal rapporte que l’Envoyé de Dieu : (il) m’a conseillé (à Nawfel) : « Lis Sourate ‘Les mécréants [Sourate n°109], et dors après l’avoir lue, car cette sourate préserve du polythéisme ». (Abu Dawud, Chapitre de ce qui doit être dit au moment de dormir, Muntakhab Al Hadith page n°290, hadith n°61»  
 
 
L’invocation de Dieu contribue à être un rempart solide contre le polythéisme.    

         2.1.4.2  La science 
 
 
L’acquisition de la science de la religion, est un des facteurs permettant de se protéger des différentes formes du polythéisme.    
La science ouvre donc la porte à la prise de conscience, et à une réflexion sur soi-même. 
 
        2.1.4.3   Etre sincère dans l’intention et l’action 
 
3ane Abi Oumama Al BaHiliyi qala: Qala Rasoul Allah :  « Inna Allaha la yaqbal minal 3amali illa mane kana lahou khalisane wa btoughiya bihi Wajhouh ». (rawahou An-Nasa'i) 
 
Abou Oumama Al BaHiliyi rapporte que le Prophète a dit : « Dieu n’accepte que les actions marquées du sceau de la sincérité pour Lui et dans l’intention de Lui plaire ».  (Rapporté par An-Nasa’i)   
Allah exige la discrétion et l’Humilité dans ses œuvres et dans ses actions. Toutes les actions deviennent alors vaines et inutiles. Et quiconque agit pour se faire montrer et faire valoir ses actions en public, voit sa foi et ses actions tombées. 
 
 
2.1.3.4    Faire des aumônes (par les biens et la parole)   

Donner de ses biens, de son temps, de sa personne, par la bonne parole et le bon comportement, contribue à purifier le cœur du Croyant. Car c’est ce cœur qui est le récipient de la foi.   
 
قَوْلٌ مَّعْرُوفٌ وَمَغْفِرَةٌ خَيْرٌ مِّن صَدَقَةٍ يَتْبَعُهَا أَذًى وَاللّهُ غَنِيٌّ حَلِيمٌ    
 
« Qawloun ma^roufoun wa maghfiratoun khayroun min sadaqatin yatba^ouha adha wa Llahou Ghaniyyoun Halimoun »    
« Une parole agréable et un pardon valent mieux qu'une aumône suivie d'un tort. Allah n'a besoin de rien, et Il est indulgent. » (Sourate n°2 Al Baqara – La Vache, verset n°263) 

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Aqida Tawhid - Foi Unicité

Commenter cet article