Les 13 attributs d'Allah (cours du forum 2/2)

Publié le 21 Février 2010

6. La non ressemblance (d’Allah avec ses créatures « al­ moukhâlafatou li al-hawadith ») المُخَالَفَةُ للحَوَا       
 
Allah utilise dans le coran, certains termes qui ne peuvent être expliqué et compris uniquement à la lumière des explications des savants  d’Ahlou s-Sounna wal Jama3a. Ces diverses disciplines, qui donnent accès à la compréhension du Coran, sont des branches scientifiques de l’Islam : Le tafsir, le Ta’wil, le Tafwidh, Asbab annouzoul… 
 
Des termes comme, la main (yad) face (wajh) œil (3eyn) ne tiennent uniquement de la nomination et non pas de la ressemblance à la créature parce que Allah dit dans le coran : 
 
لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ وَهُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ  
 
 «Layssa kamithlihi chay-oun / Rien n’est tel que lui » (Sourate n°42 Ach-chura - la consultation, verset n°11) 
 
Autre raison, notre intelligence ne nous permet pas de concevoir ni d’imaginer Allah, on ne connaît Dieu que ce à travers quoi Il s’est décrit lui-même. 
 
Lorsque nous lisons dans le Coran : « main » « face » « œil », nous ne devons pas nous imaginer Dieu, ni nous faire une représentation pHysique d’Allah car comme a dit Al Imam DHou n’Noun Al Misri:  
 
« Mahma tassawwarta bi balika fa Llahou bi khalifi dhalika  /Quoi que tu imagines en ton esprit, saches que Dieu en est différent ». 
 
Al imam Abou Jaafar At Tahawi  dans al 3aqida Tahawiya dit : [2] « Il n’y a rien qui lui soit semblable /  ولا شيء مثله » 
 
C’est donc pour nous une obligation de s’interdire de s’imaginer Allah.  
 
En raison de notre intelligence qui est insuffisante, on ne peut pas se permettre de concevoir ou d’imaginer Allah en lisant les mots du Coran, tels que : « wajh, yad, 3ayn ». 
 
Son opposé : la ressemblance (al-mouchabahatou li al-hawadith 


7. Le savant (al-`Ilm ) العِلْم  
 
Dieu a science et connaissance sur toute chose aussi bien à propos d’une situation présente que futur. Il connait Seul, la science de l’invisible et du futur : 
 
هُوَ اللَّهُ الَّذِي لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ عَالِمُ الْغَيْبِ وَالشَّهَادَةِ هُوَ الرَّحْمَنُ الرَّحِيمُ  
 
« Houwa Allahou alladhi la ilaha illa Houwa ^alimou alghaybi wa chhahadati / C'est Lui Dieu. Nulle divinité autre que Lui, Le Connaisseur de l'Invisible et du visible » (sourate n°59, Al HacHr – L’Exode, verset n°22) 
 
Shaykh Ibnou Asakir  dit: 
 ، عَالِمُ الغَيبِ وَالشهَادَةِ لا يَخْفَى عليهِ شَيءٌ في الأرضِ وَلا في السَمَاء. يَعْلَمُ مَا في البرّ وَالبَحرِ وَمَا تَسْقُطُ مِن وَرَقَةٍ إلا يَعْلَمُهَا، وَلا حَبَّةٍ في ظُلُمَاتِ الأرضِ وَلا رَطْبٍ وَلا يَابِسٍ إلا في كِتَابٍ مَبِين. 
 
أحَاطَ بِكُلّ شَيءٍ عِلماً وأحْصَى كُلَّ شَيءٍ عَدَدًا   
 
« … Il sait les choses cachées et les choses apparentes, rien ne Lui échappe dans la Terre ni dans le ciel. Il sait ce qu’il y a dans la terre ferme et ce qui est dans la mer. Aucune feuille ne tombe sans qu’Il ne le sache. Il n’est pas une graine dans les ténèbres de la terre, ni une plante verte ou desséchée sans que cela ne soit inscrit dans un livre clair (al-lawhou l- mahfoudh). Il englobe toute chose par Sa science et dénombre toute chose parfaitement… » 
 
Al Imam Abou Ja^far At-Tahawi a dit:  
 
18.  خَلَقَ الـخَلْقَ بِعِلْمِهِ،  
 
 
18. khalaqa –l-khlaqa bi3ilmihi / Il crée les créatures conformément à Sa science.  
 
 
19. وَقَدَّرَ لَهُمْ أَقْدَاراً،  
 
19. wa qaddara lahoum aqdar /  Il leur prédestine des destinées  
 
 
20.  وَضَرَبَ لَهُمْ ءَاجَالاً،  
 
20. wa dharaba lahoum ajal / et leur fixe des échéances.  
 
 
21. وَلَمْ يَخْفَ عَلَيْهِ شَئٌ قَبْلَ أَنْ يَخْلُقَهُمْ، وَعَلِمَ مَا هُمْ عَامِلُونَ قَبْلَ أَنْ يَخْلُقَهُمْ،  
 
21. wa lam yakhfa 3alayhi chay’ qabla ane yakhlaqahoume / Rien ne Lui échappe avant qu'Il les crée. Il sait ce qu'elles font avant de les créer.  
 
 
 
 
Son opposé : l'ignorance (al jahl) الجَهْل  
 
L’ignorance est le propre de l’Homme :  
 
وَمَا أُوتِيتُم مِّن الْعِلْمِ إِلاَّ قَلِيلاً  
 
« Wa ma outi’toume mine al 3ilmi illa qalila »« En fait de science, vous n’avez reçu que bien peu de chose » (Sourate n°17 Al Isra – L’ascension, verset n°84) 
 
 
وَقُل رَّبِّ زِدْنِي عِلْماً  
 
« Wa qoul Rabbi zidni 3ilma »« Et dis : Seigneur, rajoutes moi en sciences » (Sourate n°20 TaHa, verset n°114) 

8. La Volonté (al-Irâda) الإِرَادَة 
 
Le vouloir est le propre de Dieu uniquement. La capacité même de pouvoir vouloir quelque chose ne dépend que Dieu seul : 
 
وَمَا تَشَاؤُونَ إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّهُ  
 
« wa ma tacha’oune illa ane yacha Allah / Vous ne le voudrez que si Dieu le veut » (Sourate n°76 Al Insane / L’Homme, verset n°30) 
 
Al Imam Abou Ja^far At-Tahawi  a dit:  
 
17. Il détient le pouvoir sur toute chose, et toute chose le nécessité. Pour Lui, tout est facile, et n'a besoin de rien. (Il n'y a rien qui Lui soit semblable, et Il est Celui qui entend et qui voit). »  
 
Son opposé : l'aversion (al-ikrah) الإِكْرَاه  


9. La puissance (al Qoudra) القُدْرَة  
 
 
 
Dieu a le pouvoir et la puissance sur toute chose. Il dit dans le Coran : 
 
أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ  
 
« a lam ta3lam ane Allah 3ala koulli chay ane qadir ? / Ne sais-tu donc pas que Dieu à le pouvoir sur toutes choses ? »  (Sourate n°2 Al Baqara – La VacHe, verset n°106)  
 
 
Al Imam Abou Ja^far At-TaHawi a dit:  
 
3. وَلاَ شَئَ يُعْجِزَهُ  
 
[3]  wa la chay’a you3jizahou / Il n'y a rien qui puisse le réduire à l'impuissance. 
 
 
 
ذَلِكَ بِأَنَّهُ عَلَى كُلِّ شَئٍ قَدِيرٌ، وَكُلُّ شَئٍ إِلَيْهِ فَقِيْرٌ  
 
Dhalika bi annahou 3ala koulli chay’a qadir wa koullou chay’a ilayhi faqir / Il est certes Celui qui a le pouvoir sur toutes choses, alors que toutes choses envers Lui est pauvre (dépendante, démuni de force, de puissance et de moyen) 
 
 
Al Imam Ibn Assakir a dit :  
 
جَمِيعُ الخَلائِقِ مَقْهُورُونَ بِقُدرَتِهِ لا تَتَحَرَّكُ ذَرَّةٌ إلا بِإذْنِهِ  
 
« […] Jami3 al khala’iq maqhourona bi qoudratihi la tataharrak dharra illa bi idhnihi / Toutes les créatures dépendent de Sa puissance. Ne se mouvoit une particule que sous Son ordre. »  
 
Son opposé : l'impuissance (al-`ajz) العَجْز  


10. La Vie (al-Hayât ) الحَيَاة 

· Allah est vivant sans avoir l’obligation de posséder une âme, de la chair ou un corps.  
· Dieu est Le Vivant par Excellence qui ne meurt jamais. Il est donc Dieu Celui qui est Vivant pour l’Eternité,   
اللّهُ لاَ إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ  
 
« Allahou la ilaha illa Houwa alhayyou alqayyoumou / Il n'est de dieu que Lui, le Vivant, l'Agent suprême » (Sourate n°2 Al Baqara – La Vache, verset n°255 dit du « Verset du Trône ») 
 
Exégèse de Ibn Kathir: Dieu est seul à posséder l'attribut de divinité, Il est éternellement vivant et Il est l'Acteur de toute chose et pour tout le monde. Toutes Ses créatures ont besoin de Lui, sans que Lui ait besoin de quelqu'un. Qui a Le pouvoir Unique de donner la vie,
وَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ وَكَفَى بِاللَّهِ وَكِيلا  
 
 
« wa tawwakal 3alal Hay alladhi la yamoute wa kafa bi Llahi wakila/ Et places ta confiance en Le Vivant, qui ne meurt jamais » (Sourate n°33 Al AHzab – Les coalisés, verset n°3)
 
Al Imam At-Tahawi a dit:  
[11] Il est Vivant et ne meurt pas / حيٌّ لا يموت »  
 
Son opposé: la mort (al-mawt) المَوْت 
مِنْهَا خَلَقْنَاكُمْ وَفِيهَا نُعِيدُكُمْ وَمِنْهَا نُخْرِجُكُمْ  
 
« Minha khalaqnakoum wa fiha nou3idoukoum wa minha noukhrijoukoume taratane oukhra/ C'est d'elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d'elle Nous vous ferons sortir une fois encore.» (Sourate n°20 TaHa, verset n°55)

Qala Jibril : « Ya Mouhammad 3ich ma chite, fa innaka mayyit, wa ahbib mane chiit, fa innaka moufariqouh, wa 3mal ma chi’te fa innaka moujzi one bihi / O Muhammad, vis tant que tu voudras, tu mourras quand même ; aimes qui tu voudras, tu le quitteras quand même ; agis comme tu voudras, tu en seras rétribué quand même »
(Source: (Ibn Hajar al Asqalani n°35, Al Isti3dad liyawm al mi3ad page 31)


Le passage par la mort de toutes les créatures sans aucune exception, est une obligation.

Toutes les créatures de Dieu finiront sous terre. Que se soit les tyrans, les riches, les puissants… Quel que soit la grandeur de la personne, de sa puissance, de sa force, son retour sous la terre est obligatoire.

La créature est destinée à mourir, quelle qu’elle puisse être, car Dieu dit dans le Coran : 
 
Allah dans le coran dit :
كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ  
 
« Koullou nafsin dha-iqatou almawt / toute âme goutera a la mort » (sourate 3 Al-Imran, verset 185)
Il est donc du devoir de chacun d’entre nous, de bien remplir le temps de vie qui nous a été donné à la raison pour laquelle nous avons été créés. Afin que lorsque arrivera l’étape de la mort, qui met un terme au temps qui nous a été imparti dans notre vie d’ici-bas, nous aillons obtenu l’agrément de Celui qui est Vivant et qui ne meurt jamais.

A propos de l’Eternité de Dieu et notre non-éternité à nous, qui sommes Ses créatures, citons ici la célèbre intervention du compagnon Abou Bakr (que Dieu l’agréé) à la mort du Prophète :

« Mane kana ya3boud Muhammad, Muhammad faqad mate, wa mane ya3boud Allah, fa Allah Hayone la yamout »

« Celui qui adorait Muhammad, alors Muhammad est mort. Tandis que celui qui adore Dieu, (qu’il sache) que Dieu est Eternel et ne meurt jamais. »

Et Dieu s’adresse également au Prophète dans le Coran, par Ses termes :

وَمَا جَعَلْنَا لِبَشَرٍ مِّن قَبْلِكَ الْخُلْدَ أَفَإِن مِّتَّ فَهُمُ الْخَالِدُونَ  
 
« Wa ma ja3anlna li bacharine mine qablika lkhould, a fa inne mitta fahoum al khalidoune ? » / Et Nous n'avons attribué l'immortalité à nul homme avant toi. Est-ce que si tu meurs, toi, ils seront, eux éternels ? » (Sourate 21 Al Anbiya – Les Prophètes, verset n°34)


11 et 12 L'Ouïe « as Sam' » السَّمْع et La Vue « al Basar »  «البَصَرُ  
 
قَالَ لَا تَخَافَا إِنَّنِي مَعَكُمَا أَسْمَعُ وَأَرَى  
 
 « Qala fa la takhafa innani ma3akouma asma3ou wa ara Ne craignez rien. Je suis avec vous : J'entends et Je vois » (Sourate n°20 Taha, n°46) 
 
Allah entend et voit tout ; absolument rien ne lui échappe. 
 
Il entend le moindre bruit, quel soit sa distance ou sa furtivité, en public ou en privé, Il entend et écoute les demandes de Ses serviteurs. Car Dieu n’est pas assujetti à la notion de distance. 
 
« […] O Mes esclaves si vos premiers et vos derniers, vos Humains et vos génies se rassemblaient tous debout sur un seul plateau pour me faire des demandes alors je les exaucerais toutes […] » (Muslim, fi Mountakhab Al Hadith page n°40, Hadith n°75) 
 
 
Il est le Voyant (al-Basîr = البَصِيرُ) par excellence, c’est Son attribut. Il voit une fourmi noire, dans la nuit noire, sous une pierre noire. 
 
Cet attribut éternel d’Allah inhérent à Son être, est souvent cité dans le Coran avec le précédent; on trouve fréquemment des versets se terminant par : 
 
إِنَّ اللّهَ كَانَ سَمِيعاً بَصِيراً  
 
 
« Ine Allah Sami3one Bassir Allah entend et voit [par excellence]» (Sourate n°4 An Nissa – Les femmes, verset n°58) 
  
Dieu entend et voit sans avoir besoin d’organe. Sa vue est différente de la nôtre qui est limitée. C’est Allah qui crée les mouvements, la vue, l’ouïe… Il en reste indépendant. 
 
 
L’opposé de l’ouïe : la surdité (as­ samam) السَّمَم
L’opposé de la vue : la cécité (al­ ‘ama) العَمى  
 
 
L’ouïe et la vue de l’être humain (et des créatures de Dieu en général), sont extrêmement limitées. Limitées dans la distance, mais aussi dans l’acuité. Bien que créé dans une forme parfaite dans ce bas monde, car il y évolue. L’être humain, et les créatures en général, n’en demeure pas moins confiné dans l’ouïe et dans la vue, à ce que Dieu a bien voulu nous accorder dans Son immense Miséricorde, cela pour notre intérêt. Ainsi, l’homme, bien qu’évoluant sur terre, et que l’intermédiaire (sabab) de sa survie se trouve dans l’eau, il y entend et y voit très largement moins bien. 
 
Ce qui est source de vie, n’est pas forcément, une source dans laquelle on peut y évoluer de manière optimale. Ceci est une des sagesses de Dieu, mais aussi une marque de Sa toute puissance. 
 
Dieu a limité les sens (ouïe, vue, ect) dans ce bas monde pour l’homme, afin de le protèger. Quand est-il alors, s’il pouvait voir et entendre ce qui se passe dans l’autre monde ? 
 
Ces anges qui nous entourent au quotidien (cf chapitre sur le 2ème pilier de la foi), des djinns et des démons, mais aussi dans la tombe, ou encore dans un avenir certain… Le jour du jugement (cf chapitre sur le 5ème pilier de la foi),  
 
لاَّ تُدْرِكُهُ الأَبْصَارُ وَهُوَ يُدْرِكُ الأَبْصَارَ وَهُوَ اللَّطِيفُ الْخَبِيرُ  
 
«La toudrikouhou al-absarou wa Houwa youdrikou al-absar wa Houwa alLatifou alKhabir»  
 
«Les regards ne peuvent l'atteindre, cependant qu'Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. » (Sourate n°6 Al An^am –Les bestiaux, verset n°103)  
 
Hadith   
 
[…]Puis il ajouta : "Informe-moi au sujet de l'ihsân (l'excellence)."  
 
Le Prophète Muhammad dit : « (L'Ihsân consiste) à ce que tu adores Allah comme si tu Le voyais, car si toi tu ne Le vois pas, Lui te voit. »  
 
13. La Parole « al-Kalâm »  الكَلَام 

Allah n’a pas de voix (car c’est un attribut de créature). Tous les attributs d’Allah sont éternels en ce sens qu’ils n’ont ni début ni fin. C’est une Parole éternelle sans commencement ni fin. Elle ne ressemble pas à la parole humaine. Sa Parole n’a ni son, ni lettre, comme l’a bien mentionné l’Imam Abû Hanîfa dans son livre al-Fiqh al-akbar.  
 
Le Coran est la Parole d’Allah, mais ce ne sont pas les lettres ni les sons que nous prononçons qui sont Sa parole, mais les mots et le sens qui s’en dégage.  
 
Les livres révélés aux Prophètes précédents (comme Ibrahim, Moussa, Daoud, Issa) sont aussi la Parole d’Allah, mais leurs textes ont été falsifiés ou altérés par la main de l’Homme (cf. chapitre n°3 « Les livres saints »).  
 
Moussa a entendu la Parole d’Allah avec tout son corps comme nous le rapportent différents ouvrages de Tawhid et non pas seulement avec ses oreilles. Il est « Kalim Allah » ( كـَلِيمُ اللهِ), c’est-à-dire celui à qui Allah a parlé directement. Allah a dit dans le Saint Coran :  
 
وَكَلَّمَ اللّهُ مُوسَى تَكْلِيماً  
 
« Wa kallama Allahou Moussa taklimane / Et Allah parla directement  à Moise»   (Sourate 4- Les femmes- 164)  
 
Ni le Coran, ni les hadiths n’expliquent le comment par lequel Dieu a parlé à Moussa. Pour les Sunnites, ce n’est pas la chose qui fait, ni même quelque chose dans la chose qui fait, mais c’est Allah qui fait tout. C’est Allah qui a ordonné au feu d’être une fraîcheur et une sécurité « salamane » pour Ibrahim (sur lui la paix !). C’est Allah qui a fait les lois de la physique, nous ne faisons que les découvrir. L’homme ne les a pas inventées. Allah, donc, peut faire entendre sans qu’on ait pour autant des oreilles.  
 
Sa Parole est l’un de Ses attributs aucun de ceux-ci ne sont créés. Ils sont éternels, sans début, ni fin.  
 
Son opposé : le mutisme «al-boukm» البُكْم  

Rédigé par Oussoul

Publié dans #Aqida Tawhid - Foi Unicité

Commenter cet article